Entre 20 et 30 ans, mieux vaut louer qu'acheter un bien

18/11/15 à 16:15 - Mise à jour à 16:22

Source: Moneytalk

Est-ce toujours judicieux d'acheter de suite un logement lorsque l'on a entre vingt et trente ans? Les crédits logement bon marché et les loyers élevés poussent la génération Y dans cette direction, mais acheter une maison à un âge aussi jeune n'est pas une bonne affaire pour tout le monde.

Entre 20 et 30 ans, mieux vaut louer qu'acheter un bien

© Belga

L'agent immobilier en ligne Trulia conseille par exemple aux jeunes d'acheter une maison le plus rapidement possible. "Les loyers montent en flèche et les crédits logement sont très bon marché", argumente le site. "Vous bénéficiez en outre d'avantages fiscaux lorsque vous achetez une maison et il est beaucoup plus agréable de dépenser de l'argent à votre propre logement". Mais le journal anglais The Guardian conseille aux jeunes de prendre ces messages publicitaires avec des pincettes.

Un cap important

Les jeunes candidats acquéreurs feraient bien de se poser quelques questions cruciales lorsqu'ils envisagent d'acheter une maison. Leur situation professionnelle et leur situation familiale sont par exemple importantes. Si l'une des deux est susceptible de changer rapidement, il est conseillé d'encore reporter quelque peu l'achat d'une maison selon le journal.

Il est aussi important de mettre tous les aspects financiers en perspective. Ainsi, les acheteurs s'attendent généralement à devoir payer une importante somme de départ. "La plupart des gens prennent pour argent comptant qu'ils doivent payer 10% du prix achat lors de la signature d'un compromis, mais il n'y a pas d'obligation légale", dit Jan Roodhooft, journaliste pour MoneyTalk. "Vous pouvez très bien convenir du montant de l'acompte avec le vendeur."

Mais les coûts d'un logement dépassent de loin l'emprunt hypothécaire. Il faut aussi tenir compte, en autres, des taxes, des assurances et des frais d'entretien. Ce sont des ennuis dont les locataires sont épargnés. Ces derniers peuvent, en outre, s'adapter beaucoup plus rapidement lorsque leur situation professionnelle ou familiale change.

Evolution du marché immobilier

Pour finir, mieux vaut également tenir compte de la dynamique du marché immobilier. De récentes données du bureau de statistiques européen Eurostat, il ressort que les prix des logements en Belgique ont augmenté de 0,8% au troisième trimestre, en comparaison avec l'année précédente.

The Guardian prévoit que les prix de l'immobilier pourront connaître un léger plongeon dans un avenir proche. "Nous devons ainsi tenir compte de la génération du baby boom. Il y a beaucoup de chance que beaucoup d'entre eux se défassent prochainement de leur logement, ce qui fera croître l'offre sur le marché immobilier. Et une offre plus grande mène de manière logique à des prix plus bas."

Il reste alors la question de savoir pendant combien de temps encore les taux d'intérêt resteront bas. Si nous pouvons nous baser sur les récents discours du président de la BCE Mario Dragui, nous ne devrions pas nous faire directement de soucis à ce sujet. Il a déjà fait savoir que la Banque Centrale Européenne est sous pression pour en faire encore plus, par exemple en gonflant le volume du programme de rachats de dette, ou en le prolongeant. La politique monétaire souple de la BCE est une bonne nouvelle pour les personnes qui désirent se lancer dans un crédit logement.

En savoir plus sur:

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire de Moneytalk.be

Les derniers articles en un clin d'oeil

Banque et finance

Plus de banque et finance »

Entreprises

Plus d' entreprises »



Immo

Plus d' immo »

Pub et Médias

Plus de pub et médias »


Nos partenaires