Est-ce encore intéressant d'acheter un bien immobilier en Espagne ?

28/05/15 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Moneytalk

Le prix d'une seconde résidence en Espagne est en courbe croissante. Les soldes semblent bel et bien terminées. Dans ce contexte, est-ce encore intéressant d'acheter un appartement ou une maison là-bas ?

Est-ce encore intéressant d'acheter un bien immobilier en Espagne ?

© iStock

La crise économique majeure qu'a connue l'Espagne ces dernières années a eu un impact certain sur le marché immobilier. Les propriétaires espagnols ne pouvant plus faire face aux remboursements de leurs crédits hypothécaires, c'est de façon massive que les banques ont mis les maisons en vente.

Une forte augmentation de l'offre conjuguée à une baisse de la demande furent le terreau d'une diminution magistrale des prix. Mais les temps ont changé. C'est ce qui ressort d'une récente analyse des prix réalisée par Azull, le leader du marché belge en biens immobiliers en Espagne.

Les grandes soldes, c'est fini

En comparaison avec la Belgique, les prix du marché immobilier espagnol sont encore relativement bas, mais le temps des grandes soldes semble doucement derrière nous. A l'intérieur du pays, on observe parfois encore une forte diminution des prix, mais sur les côtes, ils sont inexorablement à la hausse.

En 2013, le Belge payait en moyenne 190.000 euros pour une maison de vacances en Espagne; en 2014, ce montant est passé à 240.000 euros, soit une augmentation de 26%. Ce que vous recevez pour 240.000 euros diffère énormément d'une région à l'autre.

Marleen De Vijt, CEO d'Azull, explique. "Dans les endroits très attractifs comme la Costa Del Sol ou la Costa Blanca, ce montant vous permet d'acheter une maison existante ou un appartement compact situé à quelques kilomètres de la plage. Dans les régions moins connues, comme la Costa Calida, vous trouvez encore, pour ce montant, de belles grandes propriétés modernes à seulement quelques mètres de la plage.

L'intérêt persiste

Malgré la hausse des prix, les Belges restent intéressés par l'immobilier espagnol. Selon les bureaux d'enregistrement espagnols, 815 Belges ont acheté une seconde résidence en Espagne au cours du premier trimestre en 2015, contre 747 au cours de la même période l'an dernier.

En comparaison avec d'autres nationalités, le Belge est particulièrement avide de biens en Espagne; seuls les Anglais, les Français et les Allemands achètent plus de biens immobiliers en Espagne.

L'enquête d'Azull, auprès de 8000 Belges de leurs bases de données, montre que l'Espagne est populaire auprès du Belge pour bien plus de raisons que les prix soldés. Ainsi, 85% d'entre eux qui souhaitent acheter en Espagne recherchent le calme et le silence. Le Belge n'a pas besoin de passer de longues vacances dans sa résidence en Espagne, mais souhaite le plus souvent y prendre une petite pause. Le plus grand groupe d'acheteurs a 45 ans et plus; il n'achète pas seulement pour lui-même, mais aussi pour ses enfants et ses petits-enfants.

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire de Moneytalk.be

Les derniers articles en un clin d'oeil



Immo

Plus d' immo »

Pub et Médias

Plus de pub et médias »


Nos partenaires