"Nous ne devons pas craindre une bulle immobilière, dans l'immédiat"

22/06/16 à 14:48 - Mise à jour à 28/06/16 à 14:17

L'investisseur défensif est le grand perdant des taux bas, estime Erik Joly, économiste en chef chez ABN AMRO. Selon lui, une bulle immobilière n'est pas à craindre, du moins tant que "les taux restent bas et qu'on ne chipote pas à la fiscalité".

Le taux d'intérêt à 10 ans allemand est descendu pour la première fois en dessous de 0% la semaine dernière. Est-ce une limite purement symbolique ou est-ce plus que ça ? Craignez-vous des conséquences négatives de ces taux historiquement bas ? Et qui seront les principales victimes ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire de Moneytalk.be

Les derniers articles en un clin d'oeil



Immo

Plus d' immo »


Nos partenaires