Pourquoi la fin des taux fixes n'est pas encore pour demain

08/06/16 à 15:33 - Mise à jour à 16:33

Les taux fixes pour les crédits logement augmentent depuis quelques semaines déjà. Et il y a beaucoup de chance pour qu'ils continuent à le faire à l'avenir. Peter Vanden Houte, économiste en chef chez ING Belgique, nous explique pourquoi.

"Crédits hypothécaires: la fin des taux fixes ?", titrait le journal Le Soir lundi. On n'en arrivera pas là. Les banques n'arrêteront pas les crédits à taux fixe du jour au lendemain. Mais tant l'autorité de contrôle belge que l'organe de contrôle européen essaient, depuis quelques années déjà, de diminuer l'impact d'un éventuel crash immobilier sur les banques.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire de Moneytalk.be

Les derniers articles en un clin d'oeil

Entreprises

Plus d' entreprises »



Immo

Plus d' immo »

Pub et Médias

Plus de pub et médias »


Nos partenaires