AB Inbev boit la tasse

31/01/13 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes n'arrivaient pas à remonter la pente ce jeudi alors que les prises de bénéfice sont légion après un rally boursier de début d'année.

AB Inbev boit la tasse

© REUTERS

Les marchés d'actions ont tenté de se raccrocher à un bon indicateur d'activité aux Etats-Unis mais sans grand succès, les autres indicateurs publiés ce jeudi outre Atlantique n'étant pas des plus rassurant.

EUROPE : Ericsson - AstraZeneca

Aux actions, Ericsson était en hausse après la présentation de ses résultats. L'équipementiers télécoms a enregistré une perte nette de 6,3 milliards de couronnes suédoises, contre un bénéfice de 1,5 milliard de couronnes suédoises un an plus tôt. Mais, son résultat opérationnel hors joint-ventures et vente de Sony Ericsson atteint 4,8 milliards de couronnes suédoises, contre 4,1 milliards au quatrième trimestre 2011.

A l'inverse, AstraZeneca était en recul alors que son nouveau directeur général a averti que l'année 2013 serait difficile, les ventes risquant de subir une baisse de 5% à 10% en raison de l'expiration de plusieurs brevets.

EUROPE : Deutsche Bank - Santander

Par ailleurs, le secteur bancaire se redressait légèrement en fin de séance malgré des résultats peu flatteurs.

La banque espagnole Santander perdait des points après avoir publié un bénéfice annuel réduit de plus de moitié par les dépréciations d'actifs immobiliers et le recul des profits dans certains marchés de croissance comme l'Amérique latine.

Dans la même série, le premier établissement bancaire allemand a essuyé une perte avant impôt de 2,6 milliards d'euros sur le quatrième trimestre, creusée par rapport à celle de 0,4 milliard affichée l'année précédente à la même époque. Ce résultat a toutefois été lourdement pénalisé par d'importantes charges pour dépréciations de survaleurs ou autres actifs incorporels, ainsi que pour litiges. En données ajustées, il a engrangé un profit imposable de 0,3 milliard.

BRUXELLES : KBC - ABInbev

A Bruxelles, ABInbev qui dominait le Bel 20 en fin de matinée a bu la tasse en fin de séance alors qu'une procédure judiciaire a été entamée aux Etats-Unis pour empêcher son opération de rachat de Modelo.

Les actions évoluant en territoire positif dans le Bel 20 n'étaient pas légion. KBC tire toutefois son épingle du jeu après plusieurs séances négatives.

BRUXELLES : Hamon-Exmar

Hors indice, Hamon était à nouveau recherchée ce jeudi, après une progression de plus de 7% mercredi. ABN Amro a entamé le suivi de l'action avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 22 euros.

Exmar était pour sa part fébrile alors que la société doit publier ses résultats après la clôture boursière.

ETATS-UNIS

Wall Street avançait légèrement jeudi, stimulée par le net rebond d'un indicateur régional sur l'activité économique aux Etats-Unis, en dépit de résultats trimestriels d'entreprises mitigés.

L'annonce d'un net rebond de l'activité économique de la région de Chicago, qui s'est accélérée en janvier pour atteindre son plus haut niveau depuis 9 mois, a redonné le moral peu après l'ouverture à un marché qui restait sur ses gardes.

Car mis à part cet indicateurs, les autres chiffres publiés ce jeudi n'étaient pas brillants. Des chiffres dans le secteur de l'emploi ont ainsi déçu. Les nouvelles inscriptions au chômage affichent une hausse plus forte qu'attendu la semaine dernière aux Etats-Unis après être retombées à leur plus bas depuis cinq ans. Autre source d'inquiétudes, les dépenses de consommation des ménages dans le pays se sont tassées plus que prévu en décembre et leur progression a été bien plus faible que celle des revenus des Américains.

D'autre part, l'inflation a légèrement ralenti aux Etats-Unis en décembre, où elle a atteint 1,3% sur un an, restant inférieure à l'objectif de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), qui souhaite une inflation de 2,0% à moyen terme.

Nos partenaires