Ackermans & van Haaren remercie ses banques et Sipef

02/03/12 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Moneytalk

Les excellentes performances de ses banques privées et de son holding de plantations Sipef ont permis au holding anversois d'enregistrer l'an dernier un bénéfice net en hausse de 10 %.

Ackermans & van Haaren (AvH) a clos l'année 2011 sur un bénéfice net de 177,5 millions d'euros, en hausse de 10 % par rapport à 2010. Le holding repose sur trois grands piliers : les banques privées, le groupe de dragage DEME et le holding de plantations Sipef. Deux de ces trois piliers se sont montrés particulièrement performants en 2011.

Banques privées

Au sein du pôle Banques privées qui représente la moitié du bénéfice total des participations, tant la Banque Delen que la Banque J. Van Breda & Co se sont montrées très performantes l'an dernier. La Banque Delen a accueilli de nombreux nouveaux clients qui ont porté l'actif en gestion à 15,7 milliards d'euros. Le régulateur britannique a également donné son feu vert à l'acquisition d'une participation de 73,5 % dans le gestionnaire de patrimoine britannique JM Finn & Co en septembre dernier. La hausse du nombre de clients a cependant entraîné une augmentation des coûts à 44,2 % des revenus (41,7% en 2010). Ce ratio fait partie des éléments à suivre en 2012. La Banque J. Van Breda a vu son bénéfice net plus que doubler (à 43,1 millions d'euros) grâce notamment à l'acquisition de l'Antwerps Beroepskrediet (ABK). Ici aussi, le ratio des coûts est en hausse (61% contre 57% en 2010).

DEME

Le groupe de dragage DEME (détenu à 50% par AvH) conserve sa bonne forme malgré la situation économique difficile. Le groupe possède un carnet de commandes diversifié, qui a augmenté de 24 % en 2011 pour s'établir à 2,4 milliards d'euros. DEME a également mis en service six nouveaux navires pour répondre à l'augmentation du nombre de commandes. La perte d'un projet d'assainissement des sols à Santos (Brésil) a réduit la contribution de DEME au bénéfice net d'AvH de 10% à 52,1 millions d'euros, mais le projet a été totalement amorti en 2011. Le grand événement chez DEME est cependant le nouveau contrat de dragage sur la côte occidentale de l'Australie. Remporté en février 2012, il a une valeur de 916 millions d'euros.

Sipef

Le troisième pilier d'AvH, le holding de plantations Sipef, a enregistré un bénéfice record en 2011 grâce à l'augmentation de la production d'huile de palme et à la hausse du prix de ce produit (vous trouverez de plus amples informations sur les résultats de Sipef sur http://moneytalk.levif.be/economie/finance-et-bourse/analyse/nouvelle-annee-record-pour-sipef/article-4000049201023.htm). AvH a dépensé 53 millions d'euros pour porter sa participation dans Sipef à 26,69%. La contribution de Sipef au bénéfice net d'AvH a progressé de 18 % à 16,9 millions d'euros.

Cher

Le holding s'échange aujourd'hui à 11 fois le bénéfice attendu pour 2012 et 9,8 fois le bénéfice attendu pour 2013. Et même si les trois pôles se sont montrés très performants dans le climat économique actuel, les activités dans le dragage et les plantations restent risquées. A la suite de la récente hausse de l'action, AvH affiche à nouveau une prime par rapport à sa valeur comptable de 56,20 euros. Nous attendrons dès lors une correction qui en ramènerait le cours au niveau de la valeur comptable avant d'investir dans l'action.

Mathias Nuttin

Twitter: @MathiasNuttin

Nos partenaires