Actions et obligations britanniques: entre gloire et désespoir

14/11/17 à 10:11 - Mise à jour à 10:11
Du Trends-Tendances du 09/11/17

Tant que les négociations sur le Brexit se poursuivent, mieux vaut éviter d'investir au Royaume-Uni si l'on est cardiaque. Ceci dit, vu la faiblesse des taux en Europe, le rendement sur le dividende apparaît comme un bon antalgique.

Alors que les politiques britanniques risquent de transformer les négociations sur le Brexit en véritable bourbier, l'économie se maintient. Le Royaume-Uni serait-il donc un terrain idéal pour faire de bonnes affaires. Est-il possible d'en dénicher ? Pour y voir plus clair, nous sommes allés voir sur place pour nous entretenir avec deux stratèges financiers de la City : Michael Bell, stratège chez J.P. Morgan Asset Management, et Andrew Balls, stratège en chef chez Pimco. De ces entretiens, nous avons retiré cinq conclusions.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires