Agfa revient dans le vert

12/03/14 à 23:59 - Mise à jour à 23:59

Source: Moneytalk

Le groupe d'imagerie anversois a effacé la perte de 2012 en signant un bénéfice de 49 millions tout en réduisant substantiellement ses dettes et ses obligations en matière de pension.

Agfa revient dans le vert

En termes d'activités, Agfa-Gevaert a connu une année 2013 difficile avec un recul de 7,3% de son chiffre d'affaires à 2,9 milliards, le groupe souffrant du déclin continu de l'analogique, de la conjoncture poussive et des taux de change.

Poursuivant l'implémentation de mesures de réduction des coûts et profitant du recul du prix de l'argent, Agfa est parvenu à améliorer ses marges. Son profit opérationnel a ainsi progressé de 3,6% à 144 millions et son bénéfice net a atteint 49 millions, la comparaison avec la perte nette de 2012 étant toutefois tronquée par des éléments non-récurrents.

Par ailleurs, Agfa continue également d'améliorer son bilan, sa dette nette étant passée de 291 à 217 millions tandis que ses obligations en matière de pension ont baissé de 313 millions à un milliard. S'il ne parvient toujours pas à afficher de croissance durable, Agfa est au moins parvenu à nettement redresser ses structures financières.

Rappelons que le groupe anversois compte sur la croissance de l'imagerie médicale numérique et les imprimantes à jet d'encre industrielles pour au moins compenser les pertes liées au processus de prépresse (entre la rédaction et l'impression) et les clichés médicaux analogiques

Cédric Boitte

Nos partenaires