Alerte sur le dividende de Belgacom

13/01/14 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Moneytalk

Dominique Leroy a entamé son parcours de patronne de Belgacom en rappelant les réalités financières de l'opérateur qui a vécu au-dessus de ses moyens ces dernières années.

Alerte sur le dividende de Belgacom

L'ex responsable de la division "clients résidentiels" s'est imposée en choix numéro un des chasseurs de tête et des politiques pour remplacer Didier Bellens à la tête de Belgacom. Forte de cet appui, elle a pu directement mettre en garde ses actionnaires, dont évidemment le gouvernement (l'État est toujours actionnaire majoritaire). Dominique Leroy a en effet jugé qu'il apparaissait difficile pour Belgacom de maintenir le dividende au niveau des deux dernières années.

Cela signifie donc que le dividende exceptionnel de 2012 d'un montant de 0,31 euro par action ne sera comme prévu pas reconduit. Le dividende ordinaire (acompte de 0,50 euro et solde de 1,68 euro) risque également d'être affecté étant donné que Dominique Leroy fait référence aux deux dernières années (pour 2011, il n'y avait pas de coupon spécial).

Il est vrai que pour l'année 2012, Belgacom avait déjà dû s'endetter afin de verser le dividende total de 2,49 euros par action (cash-flow libre de 691 millions pour un coût total di dividende de l'exercice de plus de 800 millions). La baisse d'un quart du cash-flow libre au cours des neuf premiers mois de 2013 renforce évidemment ce déséquilibre, ce qui pourrait déboucher sur une baisse sensible des versements aux actionnaires. Selon certains analystes, le coupon total pourrait même être réduit de 50%.

Cédric Boitte

Nos partenaires