Analyse technique : Après le Japon, la Chine ?

23/05/13 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Moneytalk

Depuis l'article que nous y avions consacré le 7 avril, la Bourse du Japon a poursuivi sa hausse. La situation technique du principal indice boursier chinois est également prometteuse. Une analyse s'impose.

Analyse technique : Après le Japon, la Chine ?

Il y a dix ans, tous les économistes s'accordaient pour affirmer que les perspectives étaient très favorables pour la Chine, alors que la situation des États-Unis, plombés notamment par un endettement faramineux, était beaucoup moins rose.

Quelqu'un qui ne s'intéresse pas à la Bourse ne vous prendra jamais au sérieux si vous lui dites que l'indice chinois se trouve au même niveau qu'il y a 10 ans. Et si vous ajoutez que la Bourse américaine vole de record en record, il partira sans doute dans un fou rire.

Conclusion? Le marché a toujours raison (voir article précédent). " Never fight the trend " : suivez la tendance jusqu'à preuve du contraire.

Comme tous les autres indices boursiers, l'indice de Shanghai a enregistré une forte baisse de 2007 à 2008. Mais s'il a ensuite rebondi 43 %, il est à nouveau orienté à la baisse depuis août 2009. Cependant, une amélioration est attendue.

Un plancher s'est formé à 1949 points en décembre 2012. L'indice a ensuite progressé jusqu'à 2444 points en quelques mois, une différence d'un peu moins de 500 points, soit 25 %. Et cette hausse de 500 points a de nouveau diminué de moitié. C'est précisément cette évolution qui rend l'indice boursier de Shanghai si intéressant d'un point de vue technique.

Car le graphique combine désormais une figure en fanion, formée par les points p0, p1 en p2, et une figure en tête-épaules inversée. Deux figures d'analyse technique qui annoncent une hausse.

Sur la base du fanion, l'objectif de cours s'établit à 2280+500= 2780 points. Et sur la base de la figure tête-épaules inversée, j'arrive aux environs de 3000 points. Un niveau qui correspond également à l'importante zone de résistance horizontale de novembre 2010-mai 2011.

Si l'indice retombe sous les 2130 points, les figures sont abandonnées à la baisse et vous devez fermer votre position. Mais le rapport risque/gain est intéressant, et vous pouvez dès lors envisager une première position sur l'indice de la Bourse de Shanghai. Par exemple par le biais d'un tracker. Si le sommet à 2444 points est dépassé, la formation sera confirmée et vous pourrez accroître votre position.

" Volume goes with the Trend " - c'est un des principes de base de la théorie du Dow de Robert Rhea (1932). Cela signifie que les cours doivent augmenter avec des volumes en hausse et que les volumes doivent diminuer en cas de baisse des cours.

L'évolution des cours et des volumes de l'indice de Shanghai est un exemple type d'analyse technique : lors de la formation de l'angle et de la sortie, vous voyez que les volumes évoluent conformément aux exigences. En cas de hausse, les volumes augmentent ; en cas de baisse, ils diminuent.

Les moyennes demeurent orientées à la baisse, et la tendance baissière reste donc dominante. Mais l'évolution des volumes laisse entendre que la probabilité d'un renversement de tendance est réelle. Lorsque les moyennes se croiseront, l'indice de la Bourse de Shanghai pourra amorcer une tendance orientée à la hausse sur le long terme.

Le MACD, un indicateur basé sur l'écart entre deux moyennes mobiles, donne un signal d'achat sur base journalière. Il est dans le vert sur base hebdomadaire et vient de redevenir positif sur base mensuelle.

Pour réussir nos investissements en actions grâce à l'analyse technique, nous retiendrons de cet article :

Contrôlez régulièrement les indices internationaux, il y a toujours des opportunités ;

Le volume doit suivre le cours ;

Lorsque des moyennes se croisent à la hausse, le renversement de tendance est acté ;

Le MACD est un indicateur de tendance qui doit être orienté à la hausse

à condition que l'indice de la Bourse américaine ne fasse pas de plongeon subit, vous placez l'indice de la Bourse de Shanghai sur votre liste de vos indices favoris à suivre.

Paul Gins

Directeur de CompuGraphics sa

Chroniqueur Trends-MoneyTalk

éditeur TransStock et www.beursgrafiek.be

La rubrique " Analyse technique " paraît toutes les deux semaines.

Nos partenaires