Analyse technique : Les actions liées à l'uranium dans les starting-blocks ?

29/01/13 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Moneytalk

Il y a exactement un an, les actions liées à l'uranium avaient gagné 25 % en une semaine. Janvier 2013 a également été un excellent mois pour un grand nombre de ces actions. Une bonne raison de passer à nouveau le secteur au crible.

Analyse technique : Les actions liées à l'uranium dans les starting-blocks ?

Depuis la catastrophe nucléaire au Japon, seules quelques entreprises liées à l'uranium ont été capables de limiter les dégâts. La plupart des actions de ce secteur ont atteint un premier plancher en octobre 2011. À l'époque, l'uranium fluctuait encore entre 50 et 55 dollars la livre.

Nous écrivions alors : Nous n'assisterons à une véritable percée des actions liées à l'uranium que lorsque le cours du métal repassera la barre des 55 dollars la livre. En revanche, il ne devrait pas rester grand-chose de la récente hausse si le cours du métal retombait sous les 50 dollars la livre.

Le 18 janvier 2012, l'uranium a chuté sous les 50 dollars la livre, et la baisse n'a pris fin qu'en novembre 2012, à 40,65 dollars la livre. L'ensemble du secteur a été touché. 2012 a été une nouvelle année morose pour le secteur et de nombreuses actions liées à l'uranium ont enregistré un nouveau plancher.

Mais plusieurs acquisitions importantes ont été annoncées fin 2012 et le secteur de l'uranium s'est à nouveau retrouvé au centre de toutes les attentions. La livre d'uranium s'échange à présent à 43 dollars, et plusieurs mines qui ont présenté de bons résultats de forage ont enregistré un net rebond. Ainsi, le cours Alpha Minerals Inc (Vancouver) est en forte hausse (+990% depuis novembre 2012) et Kivalliq Energy tente de prouver qu'elle est mûre pour une acquisition.

Junior Kivalliq Energy doit boucler le financement de ses projets de forage pour 2013/2014. Une hausse du cours de l'uranium provoque automatiquement une appréciation des terrains susceptibles de contenir de l'uranium, et il est alors plus aisé de décrocher des crédits.

D'un point de vue technique, la situation de nombreuses actions liées à l'uranium s'est améliorée, mais le graphique du cours de l'uranium reste inquiétant. Si vous souhaitez investir dans ce secteur, vous ne devez pas perdre de vue le cours de l'uranium. Un cours supérieur à 46 dollars la livre est positif. Et si l'uranium franchit à nouveau son ancien plancher à 50 dollars, les investisseurs dans la tendance accourront en masse.

En revanche, une correction à 40 dollars serait très négative. Seuls quelques candidats à une acquisition pourraient alors se maintenir, mais le prix de la transaction sera nettement plus bas que si l'uranium était solidement ancré au-dessus de 50 dollars la livre.

Les investisseurs qui recherchent des actions prometteuses dans l'uranium ont donc intérêt à surveiller de près le cours du métal. Ils peuvent mettre les actions suivantes en tête de liste : les entreprises canadiennes Cameco (21,54 CAD) et Paladin Energy (1,17 CAD) disposent d'une base capitalistique robuste et sont plus sûres. Elles suivent le cours de l'uranium. European Uranium Resources (0,38 CAD) et US Energy (2,50 USD) affichent des performances étonnantes au sein du secteur. Kivalliq Energy (0,38 CAD) est un gros candidat à une acquisition et Alpha Minerals (2,18 CAD) reste une action de grande qualité.

Paul Gins

Directeur de CompuGraphics sa

éditeur de TransStock et www.beursgrafiek.be

Nos partenaires