Apple fait le pari des ventes couplées

08/09/16 à 01:57 - Mise à jour à 01:57

Source: Moneytalk

Après deux trimestres de ventes décevantes, Apple était attendu au tournant. Faute de réelle nouveauté susceptible d'attirer de nouveaux clients, les marchés se montrent rassurés par la perspective d'une hausse des revenus par utilisateur.

Apple fait le pari des ventes couplées

© AFP

"Je pense que l'iPhone 7 sera un succès commercial, simplement en raison du remplacement". Mike Binger, gérant chez Gradient Investments, se montre plutôt confiant sur le nouveau gadget à la pomme, appelé à générer comme son prédécesseur plus de 60% du chiffre d'affaires et une part encore plus importante des profits de la première société mondiale en termes de capitalisation boursière.

Cycle de 3 ans

Traditionnellement, les changements de numéro les années paires (comparé aux versions S les années impaires) connaissent en effet un bond des ventes. Cela correspondait toutefois auparavant à un relifting profond du smartphone à la pomme. Ce qui n'est plus le cas cette fois, la plupart des observateurs tablant sur un cycle de 3 ans avec un smartphone revu de fond en comble en 2017. L'iPhone 7 doit ainsi se contenter essentiellement d'amélioration au niveau de la batterie ou de l'appareil photo notamment. Cela pourrait freiner les utilisateurs de remplacer leur appareil, d'autant plus que les opérateurs télécoms américains abandonnent les plans de subventionnement.

Augmenter les revenus par appareil

En termes de prix, Apple garde la même échelle (en dollars) pour l'iPhone 7 que pour son prédécesseur tout en doublant la mémoire. Pour augmenter ses revenus moyens, le géant à la pomme table surtout sur les objets liés à son précieux smartphone. Le groupe a ainsi présenté une nouvelle Apple Watch dont les ventes devraient décupler après le bide du premier modèle selon Patrick Moorhead, analyste technologique. En supprimant le port jack de l'iPhone 7, Apple a également créé un nouveau produit : des écouteurs sans fil qui seront vendus au prix de 159 $. Par rapport au prix de base d'un iPhone 7, cela représente un revenu supplémentaire de 24%. Reste à voir si la demande sera suffisante et si cela permettra à Apple de gommer le coup mou de l'iPhone dans un marché mondial des smartphones qui stagne depuis le début de l'année selon IDC.

Nos partenaires