Apple secoue un marché apathique

11/09/13 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont connu une séance hésitante, les investisseurs se montrant plus prudents à une semaine de la réunion de la Fed qui pourrait y annoncer une réduction de l'ampleur de ses soutiens à l'économie.

Apple secoue un marché apathique

© REUTERS

Au niveau économique, le taux de chômage a reculé de façon inattendue au Royaume-Uni de 7,8% à 7,7% et les prix à la consommation ont stagné en Allemagne en août ramenant l'inflation annuelle à 1,5%.

Europe : ARM Holdings - Gemalto

Sur les marchés d'actions, le concepteur britannique de puces électroniques ARM a profité de l'annonce que le nouvel iPhone 5S d'Apple utilisera sa nouvelle technologie 64 bit, ce qui devrait augmenter ses royalties par exemplaire vendu.

Gemalto a par contre clôturé en nette baisse alors que son système de sécurité sans contact NFC n'a pas été retenu par le groupe à la pomme contrairement à ce qu'espéraient les marchés.

Europe : Kingfisher - SSAB

À Londres, Kingfisher, leader européen des magasins de bricolage, a bouclé le premier semestre de son exercice sur un bénéfice de 365 millions de livres, légèrement inférieur au consensus de 367 millions.

À Stockholm, SSAB a clôturé en baisse après que le responsable des activités en Asie du groupe sidérurgique a indiqué que les importants clients chinois avait quasiment arrêter d'acheter ses produits en raison d'une surcapacité et du ralentissement de l'économie.

Bruxelles : GDF Suez - ThromboGenics

À Bruxelles, GDF Suez a dopé le Bel 20 après avoir remporté un appel d'offres en consortium pour un projet de centrale au charbon au Maroc.

ThromboGenics s'est pour sa part repris après 2 nouvelles séances de baisse.

Bruxelles : Mobistar - Agfa Gevaert

Hors indice, Mobistar s'est distingué malgré d'importants problèmes techniques au niveau de ses réseaux.

Agfa-Gevaert a poursuivi son redressement et est revenu à proximité de son plus haut sur 12 mois.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en légère baisse en début de séance, les investisseurs se montrant plus prudents après 6 séances de hausse et alors que le risque d'une intervention militaire imminente en Syrie semble écarté.

États-Unis : Apple

Les deux nouveaux iPhone d'Apple ne séduisent pas les marchés qui craignent à la fois pour les marges du groupe et l'évolution de se sparts de marché dans les pays émergents.

Cédric Boitte

Nos partenaires