Attentisme des marchés avant les réunions des banques centrales

30/04/13 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Moneytalk

La journée avait commencé dans le vert en Europe mais les indices européens n'ont pas réussi à se maintenir alors que Wall Street a ouvert en baisse.

Attentisme des marchés avant les réunions des banques centrales

© Getty Images/iStockphoto

Les Bourses européennes étaient en retrait ce mardi alors que l'attentisme est de mise avant la réunion de la Banque centrale européenne jeudi.

Si jusqu'à présent les marchés semblaient convaincus qu'une baisse de taux d'intérêt serait à l'ordre du jour, le doute commence à s'immiscer dans les esprits ce qui pèse sur la tendance boursière.

Europe : Deutsche Bank - UBS

Aux actions, les bancaires affichaient la plus forte hausse sectorielle en Europe, après les résultats meilleurs que prévu d'UBS, de la Deutsche Bank et de Lloyds.

Deutsche Bank s'adjugeait une belle progression après avoir annoncé qu'elle étofferait son bilan par le biais d'une augmentation de capital de 2,8 milliards d'euros et publié des bénéfices supérieurs au consensus au premier trimestre.

UBS bondit aussi après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu à la faveur d'une forte hausse de ses revenus de trading pour compte propre et d'une progression de son activité de gestion de fortune.

Europe : Nyse Euronext - Gazprom

A Paris, NYSE Euronext a annoncé mardi un bénéfice du premier trimestre en hausse de 44%, à la faveur d'une hausse des volumes de transactions sur les produits dérivés européens. Le groupe boursier a fait état d'un bénéfice net de 96,3 millions d'euros, soit 52 cents par action après dilution. Ces chiffres n'étaient toutefois pas à la hauteur des espérances des investisseurs.

Egalement en petite forme, le géant énergétique russe Gazprom, détenu à plus de 50% par Moscou, a annoncé mardi une baisse de 10% de son bénéfice net au titre de 2012, à 1.180 milliards de roubles (29 milliards d'euros), en raison d'une baisse des ventes et de la révision de contrats en Europe.

Bruxelles : Elia - ABInbev

A la Bourse de Bruxelles, ABInbev était largement pénalisé par la publication de chiffres trimestriels décevants. Les volumes du brasseur ont reculé de 9,1% lors de ce trimestre difficile sur tous les fronts.

Elia était par contre drapée de vert comme bon nombre de valeurs défensives ce mardi.

Bruxelles : RTL - Zenitel

Hors indice, Zenitel joue à Jean qui rit et Jean qui pleure depuis la publication de chiffres trimestriels pourtant en petite progression (+4%). Dans les premiers échanges le titre gagnait 10%, pour en perdre presque 10% quelques heures plus tard. Le groupe ne réussira jamais à revenir en territoire positif par la suite.

RTL Group est doucement mais sûrement lâché par un de ces principaux actionnaires : Bertelsmann, qui a encore vendu 17,3% des actions RTL qu'il détenait. Par ce biais le flottant de RTL group augmente ce qui rend l'action éligible pour entrer dans le Bel20.

Etats-Unis

La Bourse de New York a débuté la séance proche de l'équilibre mardi, les investisseurs penchant pour la prudence dans l'attente de nouveaux indicateurs et des décisions des banques centrales européenne et américaine.

Nos partenaires