Attentisme des marchés boursiers

03/04/13 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Moneytalk

Les investisseurs attendent les chiffres de l'emploi US et les réunions des banques centrales avant de prendre position.

Attentisme des marchés boursiers

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient en recul mercredi, tirées par Vodafone après le démenti de Verizon concernant une éventuelle OPA (offre publique d'achat) sur l'opérateur britannique, et en attendant les chiffres du marché de l'emploi aux Etats-Unis vendredi et l'issue, jeudi, des réunions des banques centrales japonaise, européenne et britannique.

La Banque du Japon utilisera tous les moyens à sa disposition pour respecter son objectif d'inflation de 2% d'ici deux ans, a déclaré mardi Haruhiko Kuroda, confirmant les attentes de mesures d'assouplissement monétaire supplémentaires.

Europe : Vodafone - France Telecom

Aux actions, Vodafone perdait les points engrangés lors des séances précédentes en réaction aux déclarations de l'américain Verizon Communications, qui a démenti toute intention de fusionner ou de racheter l'opérateur télécoms britannique.

Toujours dans le secteur télécoms, France Télécom accusait l'une des plus fortes baisses du CAC 40, UBS, qui a ramené sa recommandation de " neutre " à " vendre " sur la valeur, s'attendant à une autre année difficile dans la téléphonie mobile en France.

Europe : Kazakhmys - Eurasian Natural Resources

Par ailleurs, le secteur minier a encore moral en berne les prix des principaux métaux précieux étant à nouveau en recul.

Kazakhmys et Eurasian Natural Resources étaient en toute logique en forte baisse.

Bruxelles : Delhaize - Bekaert

A la Bourse de Bruxelles, Delhaize était la lanterne rouge du Bel 20, miné par une note défavorable de HSBC. Tout en laissant son objectif de cours inchangé à 35 euros, il dégrade sa recommandation de " neutre " à " sous-pondérer ".

A contrario, Bekart était en tête des actions en hausse dans l'indice sur des achats à bon compte.

Bruxelles : Alfacam - Nyrstar

Par ailleurs, Alfacam qui avait déjà présenté des chiffres plus mauvais encore qu'escompté en début de semaine, serait désormais lâchée par ses banques ce qui ne laisse rien présager de bon pour cette société déjà virtuellement en faillite.

Toujours hors indice, Nyrstar était en progression soutenu par une recommandation positive de Goldman Sachs.

Etats-Unis

A Wall Street, l'indice vedette Dow Jones ainsi que le S&P 500 ont battu mardi leurs records historiques dans un marché encouragé par la bonne tenue des Bourses européennes et par un indicateur américain de bon augure pour la croissance.

Les commandes reçues par les industries manufacturières aux Etats-Unis ont en effet rebondi plus que prévu par les analystes en février, augmentant de 3,0% par rapport à janvier et effaçant leur recul du mois précédent.

Nos partenaires