BASF peine à répondre aux attentes

26/02/13 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Moneytalk

Le premier groupe chimique mondial a fait état d'un bénéfice opérationnel en hausse de 18% au quatrième 2012, pas assez toutefois pour répondre pleinement aux attentes des analystes.

BASF peine à répondre aux attentes

BASF a réalisé un chiffre d'affaires de 19,6 milliards d'euros sur les 3 derniers mois de 2012, 9% de mieux qu'au cours de la même période en 2011. Le groupe allemand a profité simultanément d'une hausse des volumes écoulés, d'augmentations de prix et de taux de change favorables. Le profit opérationnel a ainsi bondi de 18% à 1,8 milliard d'euros contre un consensus de 1,83 milliard.

Sur 12 mois, BASF affiche un chiffre d'affaires en hausse de 7% à 78,7 milliard et un profit opérationnel en progression de 5% à 8,9 milliards grâce surtout aux excellentes performances de la division Pétrole & gaz dont le chiffre d'affaires a bondi de 39% à 16,7 milliards et le bénéfice opérationnel a doublé à 4,1 milliards. Cette forte croissance des résultats est notamment consécutive au redressement de la production Libye.

Cette augmentation du poids de la division pétrolière dans les chiffres de BASF est toutefois synonyme de taxes globalement plus élevées. L'année 2011 ayant également profité de plus-values sur la vente d'actions K+S, le bénéfice net a chuté de plus de 20% à 4,9 milliards. Le profit récurrent par action a baissé de 6,26 à 5,71 euros par action.

Pour 2013, BASF se montre confiant tablant sur une croissance de ses ventes et bénéfices dans tous ses segments d'activité (chimie de base, plastiques, produits performants, chimie de spécialité, produits pour l'agriculture, pétrole & gaz). Pour y parvenir, le groupe allemand table toutefois sur une légère accélération de l'économie mondiale avec une croissance de 2,4% contre 2,2% en 2012, ce qui

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires