Bekaert veut encore couper dans ses coûts

27/07/12 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Moneytalk

Les résultats trimestriels du groupe sont loin d'être satisfaisants. Les conditions de marché étant très difficiles les marges et les bénéfices sont en net recul. Pour redresser la barre la société courtraisienne cherche à faire de nouvelles économies, surtout en Chine.

Bekaert veut encore couper dans ses coûts

Bekaert n'est pas un groupe à se voiler la face et avait annoncé la couleur : 2012 sera une année difficile. Et effectivement, les chiffres publiés pour le deuxième trimestre attestent de conditions de marché se dégradant.

Bekaert a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 1,8 milliard euro et un chiffre d'affaires global de 2,3 milliards euro au cours du premier semestre 2012. Le chiffre d'affaires consolidé s'est maintenu (+0,2%) par rapport à la même période en 2011, contrairement au chiffre d'affaires organique (-12,4%) qui a été lourdement pénalisé par des acquisitions, des désinvestissements (+7,9%) et les effets de changes positifs (+4,7%).

Le bénéfice par action du groupe passe du coup de 2,45 euros à -1,33 euro.

" La baisse de la rentabilité du Groupe reflète un mix de produits plus faible suite à l'évolution dramatique de la demande et des prix dans le marché du fil à scier et à l'environnement hautement concurrentiel en raison du fléchissement de la demande globale ", explique Bekaert dans son communiqué.

De toutes les régions du globe où Bekaert est actif, seul l'Amérique Latine tire son épingle du jeux avec une croissance de 129% de son chiffre d'affaires consolidé à 397 millions d'euros au deuxième trimestre.

Loin de se mettre la tête dans le sable en attendant que les indicateurs conjoncturels redeviennent positifs, Bekaert a annoncé sa volonté de réduire encore les coûts afin de veiller à rétablir sa rentabilité.

" Ce contexte renforce la nécessité des exercices de réductions de coûts en cours à l'échelle mondiale en vue de rétablir la rentabilité désirée du Groupe pour 2014. Bekaert confirme également sa détermination à rester un leader de marché et leader technologique et à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer ses ambitions stratégiques inchangées pour une croissance durable rentable ", a déclaré son CEO. " Pour assurer ses ambitions stratégiques inchangées, le Groupe a entamé une étude approfondie pour identifier les mesures visant à réduire sa structure globale de coûts de 100 millions d'euros par an dans les prochaines années. Cette étude d'identification réalisée à l'échelle mondiale est en cours. La mise en oeuvre a déjà débuté, principalement en Chine, et l'impact intégral sur les résultats est attendu en 2014 ", conclu-t-il.

K.H.

Nos partenaires