Bientôt l'or à 1000 dollars

25/06/13 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Moneytalk

C'est ce que prédit Nouriel Roubini, convaincu que l'or a mangé son pain blanc.

Bientôt l'or à 1000 dollars

Les économistes à estimer que le métal jaune n'a pas fini sa décrue sont de plus en plus nombreux et leurs arguments semblent effectivement plaider pour une nette baisse de l'or dans les mois à venir.

Ainsi, Nouriel Roubini voit même l'once du précieux métal tomber à 1000 dollars d'ici 2015, alors que l'or s'échange déjà 30% au-dessous de son plus haut absolu (1.900 dollars) touché en 2011. D'après l'économiste célèbre pour son pessimisme, le principal ennemi de l'or est l'absence de risque de dérapage de l'inflation : "Avec une faible inflation des salaires, il est peu probable que l'on assiste à une inflation forte des biens". Et l'ajustement à la baisse des prix des matières premières depuis plusieurs semaines témoigne que l'économie mondiale manque singulièrement d'allant.

Mais l'économiste avance d'autres arguments encore : celui des politiques monétaires laxistes menées par les grandes banques centrales. Cette expansion des masses monétaires n'a déjà pas provoqué un effondrement de la valeur du dollar ou de l'euro, qui aurait pu doper la valeur de l'or. De même, l'inflation n'a pas explosé suite à l'expansion de la masse monétaire et n'est donc pas un allié de l'or.

Autre facteur déstabilisant pour le métal jaune est la vente d'or par les États, Chypre le premier, pour réduire le poids de leur dette souveraine. L'économiste craint que l'Italie qui détient plus de 130 milliards de dollars en lingots "puisse être tenté de suivre cet exemple". Sa conclusion est sans appel : "L'or restera très volatil et accusera une baisse à terme. La ruée vers l'or est terminée."

Nos partenaires