Bilan hebdomadaire boursier positif

14/12/12 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Moneytalk

Malgré de petit hauts et pas mal de bas, les indices boursiers européens clôture quand même la semaine sur un bilan positif.

Bilan hebdomadaire boursier positif

© Getty Images/iStockphoto

Difficile de dégager une tendance de cette semaine en dent de scie.

Les marchés se sont entre autre accrochés aux informations relativement positives provenant de Chine. Les exportations ont augmenté à un rythme beaucoup plus faible que prévu en novembre dans l'Empire du milieu, mais la production industrielle s'est affichée en hausse de 10,1% à son rythme le plus rapide en huit mois.

Tous les regards étaient également tourné vers les Etats-Unis où les négociations entre la présidence américaine et la Chambre des représentants en vue de sortir de l'impasse budgétaire se sont intensifiées, mais aucun terrain d'entente n'a, pour l'instant, été trouvé.

La réunion de la Réserve fédérale des Etats-Unis mercredi était un autre point d'orge de la semaine et sans surprise la Fed a lancé un nouveau programme de rachats d'obligations du Trésor, de 45 milliards de dollars par mois et illimité dans le temps pour soutenir la reprise.

Europe : Renault - PSA Peugeot Citroen

Aux actions, le secteur automobile français s'est distingué sur les cinq séances écoulées.

PSA Peugeot Citroen était ainsi à la fête après l'annonce que 1500 départs naturels attendus d'ici la mi-2014 ne seraient pas remplacés. Ils viendront s'ajouter aux 8 000 suppressions de postes prévues par le constructeur automobile.

Renault était également bien entouré après sa sortie définitive de Volvo pour 1,476 milliard d'euros.

Europe : Inditex - Danone

Toujours à Paris, Danone a réagi positivement à l'annonce de nouvelles économies annuelles. Danone a annoncé le lancement d'un plan d'économies et d'adaptation de ses organisations pour regagner de la compétitivité face à la dégradation durable de la conjoncture économique. La mise en oeuvre de ce plan s'étalera sur deux ans, et devrait se solder par environ 200 millions d'euros d'économies en Europe.

En Espagne, Inditex, propriétaire de l'enseigne Zara, a publié un bénéfice net sur neuf mois en hausse de 27% à 1,65 milliard d'euros en dépit du contexte économique difficile en Europe, notamment grâce à sa stratégie de développement sur les marchés à fort potentiel de croissance comme la Chine.

Bruxelles : KBC - Bekaert

A Bruxelles, KBC a donné des sueurs froides aux investisseurs mais tire finalement son épingle du jeu. En début de semaine, le groupe bancaire a annoncé vouloir rembourser les aides d'Etats de 3 milliards d'euros. Pour rembourser ce montant additionné d'une pénalité de 450 millions d'euros, KBC a procédé dans la foulée à une augmentation de capital de 1,25 milliards d'euros auprès d'institutionnels. Au total, 58 835 294 actions ont été placées au prix de 21,25 euros par action. Déçu dans un premier temps le marché a ensuite rapidement oublié cette augmentation de capital, finalement peu pénalisante pour les actionnaires.

De manière général, les valeurs cycliques se sont bien comportées cette semaine à l'image de Bekaert.

Bruxelles : Alfacam - Dexia

Hors indice, Alfacam a littéralement flambé en Bourse. La société de services d'images était depuis des mois à la recherche d'un investisseur, et c'est finalement à Bombay qu'il l'a trouvé. Alfacam Group, ses banques et le groupe indien Hinduja ont signé un protocole d'accord en vue de mener des négociations exclusives.

Dexia poussait pour sa part un ouf de soulagement après l'annonce de la vente de Dexia Asset Management (DAM) à GCS Capital. Dexia franchit ainsi une des dernières étapes importantes dans son démantèlement. Seule la finalisation de la cession de DexMa, la filiale spécialisée dans le financement des collectivités locales, manque encore à l'appel.

Etats-Unis

Les indices américains étaient très nerveux cette semaine, l'issue des négociations budgétaires tardant un peu trop aux goûts des investisseurs.

Nos partenaires