Bilan hebdomadaire négatif pour les marchés boursiers

28/09/12 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Moneytalk

La semaine boursière écoulée fut suspendue à la décision de l'Espagne de faire appel à l'aide de l'Europe.

Bilan hebdomadaire négatif pour les marchés boursiers

© REUTERS

Tant que l'Espagne ne fait pas appel à l'aide européenne pas question pour la BCE de racheter des titres espagnols pour les soulager. Ces rachats de titres sont conditionnés à des efforts en matière de restructuration fiscale entre autre. Or Madrid ne semble pas enclin à se soumettre aux volontés de la BCE.

Ceci dit le marché a cru desceller de la bonne volonté dans le budget présenté par l'Espagne. Un budget ambitieux, mais l'Espagne exsangue n'a d'autre choix que de mettre les bouchées doubles.

La semaine fut également marquée par une série d'indicateurs conjoncturels plus négatifs les uns que les autres de part et d'autre de l'Atlantique. On retiendra entre autre une révision à la baisse de la croissance économique américaine et des entrepreneurs allemands qui n'ont plus le moral.

Europe : H&M

Aux actions, H&M a une nouvelle fois déçu.

Le groupe suédois a fait état jeudi d'un bénéfice avant impôt stable au troisième trimestre, mais inférieur aux prévisions.

Europe : Volkswagen - Peugeot

Le secteur automobile comme beaucoup de secteurs cycliques a fait les frais de prises de bénéfices.

La grande messe du secteur à Paris, pour un salon de l'auto de renommée mondiale, n'a pas l'air enjoué qui lui est coutumier. Les déclarations pessimistes se succèdent. Volkswagen comme Peugeot ont indiqué que le secteur sera encore au ralenti durant au moins les trois prochaines années.

Bruxelles : Colruyt

A Bruxelles, Colruyt fait partie des actions qui ont marqué la tendance cette semaine.

Les assemblées générale de Colruyt ont pris la mauvaise habitude de réserver de mauvaises surprises aux actionnaires ces dernières années. Comme en 2011, son CEO Jef Colruyt a prédit une stagnation de son bénéfice pour l'exercice 2012-2013 à 342,9 millions d'euros.?Un chiffre largement inférieur aux attentes.

Ce vendredi le titre reculait à nouveau fortement suite au détachement de coupon.

Bruxelles : Tigenix

Hors indice, Tigenix a offert à ses actionnaires une jolie plus-value.

Grâce au feu vert de l'Agence européenne des médicaments, TiGenix pourra augmenter les cadences de production de ChrondroCelect, un traitement cellulaire pour la régénération cartilagineuse du genou, dans le cadre de la croissance prévue de la demande. Après la Belgique, le ChondroCelect est en effet également remboursé aux Pays-Bas.

Etats-Unis

De l'Autre côté de l'Atlantique la tendance fut moins marquée, les nouvelles provenant d'Europe prenant le pas sur des indicateurs conjoncturels mi-figue mi-raisin.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos