Bouffée d'oxygène américaine pour les Bourses

28/02/13 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de jeudi en territoire positif mais sans conviction, tirées vers le haut par l'ouverture positive de Wall Street à la faveur d'indicateurs conjoncturels de bonnes facture.

Bouffée d'oxygène américaine pour les Bourses

L'activité économique de la région de Chicago s'est accélérée en février, pour atteindre son niveau le plus élevé en onze mois. Cet indice a gagné 3,2 points par rapport à janvier, pour s'établir à 56,8 en données corrigées des variations saisonnières, alors que la prévision médiane des analystes le donnait en baisse, à 54,0.

Europe : Veolia - Bayer

Aux actions, Veolia s'est essoufflé en cours de séance après une ouverture flamboyante avec une hausse de plus de 5%. Le groupe a publié des chiffres meilleurs qu'escomptés pour 2012 mais pénalisés par ses activités dans les déchets. Le groupe est toutefois en avance sur son programme de désendettement et estime disposer des ressources nécessaires pour trouver de nouveaux relais de croissance.

À Francfort, Bayer était également salué pour ses chiffres. Le fabricant de produits pharmaceutiques a dévoilé un résultat net de 2,4 milliards d'euros pour 2012, en baisse de 1%. Mais son bénéfice par action s'est amélioré de 10,8% à 5,35 euros, soit un peu moins que prévu par le marché mais au-dessus de ses propres estimations.

Europe : Bankia - Deutsche Telekom

Par ailleurs, la banque espagnole Bankia, issue de la fusion en 2010 de sept caisses d'épargne très largement exposées à l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, a rapporté jeudi une perte nette de 19,2 milliards d'euros au titre de 2012. Si ces chiffres sont loin d'être " bons " ils étaient largement attendus.

A Francfort, Deutsche Telekom était à peine sanctionnée alors que le groupe allemand a essuyé une perte nette de 5,3 milliards d'euros, sous l'effet de lourdes dépréciations de survaleur sur sa filiale T-Mobile USA qu'il doit faire fusionner avec l'Américain MetroPCS.

Bruxelles : GDF-Suez - KBC

A la Bourse de Bruxelles, KBC était toujours en mode " rebond " et était dans le peloton de tête du Bel 20 ce jeudi en fin de séance.

GDF Suez était par contre délaissée après la publication de résultats mi-figue mi-raisin. Le groupe a entre autre réaffirmé ses objectifs financiers et sa volonté de gagner des parts de marché en Belgique.

Bruxelles : MDXHealth-Ablynx

Hors indice, MDXHealth était sanctionné en Bourse par des chiffres peu reluisants pour 2012. Le groupe a creusé ses pertes en 2012 à 8,9 millions d'euros, contre 7 millions en 2011, et devrait encore les creuser en 2013 d'après ses dires.

Toujours dans le secteur biotechnologique, Ablynx suspendue dans la matinée, a annoncé en début d'après-midi le placement privé d'actions auprès d'institutionnels pour un total de 31,5 millions d'euros afin de continuer à développer ses recherches. Ce placement privé d'actions n'a pas plu aux investisseurs qui ont immédiatement sanctionné le titre à sa reprise de cotation.

Etats-Unis

Wall Street était en petite hausse à l'ouverture après la publication aux Etats-Unis d'indicateurs mitigés, dont une estimation plus faible qu'attendu de la croissance.

De fait, selon une deuxième estimation officielle du produit intérieur brut, la croissance économique des Etats-Unis s'est figée au quatrième trimestre, progressant de 0,1% d'octobre à décembre. Ce chiffre a été légèrement revu à la hausse par le département du Commerce par rapport à son estimation de la fin du mois de janvier, mais cette révision est bien moins forte que le pensaient les analystes, dont la prévision médiane donnait un taux de croissance économique de 0,5% pour le dernier trimestre.

Les nouvelles inscriptions au chômage sont de leur côté reparties à la baisse aux Etats-Unis, plus que prévu par les analystes, après une semaine de hausse.

Nos partenaires