Bourse de Bruxelles: Quasi statu quo pour un marché belge le dernier jour de 2009

31/12/09 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Moneytalk

Après avoir plongé de 53,76 pc en 2008, l'indice BEL 20 terminait 2009 sur un regain annuel de 31,59 pc, soit avec toujours une perte de 39,15 pc sur les deux dernières années. La dernière séance de l'année voyait l'indice vedette regagner 0,04 pc supplémentaire, à 2.511,62 points dans une activité des plus réduites, avec 14 de ses éléments dans le rouge.

Cofinimmo (98,61) emmenait toujours les hausses en progressant de 2,45 pc, devant Fortis (2,62) qui s'appréciait de 1,94 pc dans un secteur où Dexia (4,46) gagnait 1,25 pc contrairement à KBC (30,38) qui était repassée de justesse de 0,51 pc dans le rouge. La plus forte baisse revenait à UCB (29,22) avec une chute de 3,12 pc tandis que Solvay (75,55) et Omega Pharma (35,15) cédaient 0,34 et 0,28 pc. Colruyt (168,40) reculait de 0,59 pc, rejointe par Delhaize (53,62) qui cédait finalement 0,45 pc. Les poids lourds AB InBev (36,40) et GDF Suez (30,28) étaient quant à eux repassés de 0,40 et 0,80 pc dans le vert. Telenet (19,93) récupérait 0,68 pc contrairement à Belgacom (25,32) et Mobistar (47,90) qui valaient 0,55 et 0,24 pc de moins que la veille.

ThromboGenics (15,07) et Ablynx (8,00) regagnaient 1,5 et 3,2 pc alors que OncoMethylome (4,19) abandonnait 1,4 pc. D'Ieteren (279,10) et Bekaert (108,50) étaient finalement négatives de 0,1 pc chacune ; la CMB (20,80) chutant de 1,8 pc à l'inverse de Euronav (15,30) qui rebondissait de 2,5 pc.

Option (0,78) terminait sur un repli de 1,2 pc ; RealDolmen (13,13) et Quest For Growth (4,65) chutant de 1,7 et 2,9 pc contrairement à IPTE (2,49) qui récupérait 2,4 pc. Agfa-Gevaert (4,53) regagnait enfin 0,6 pc à l'inverse de Barco (28,49) qui était repassée de 0,2 pc dans le rouge.

AB InBev était en tête au rang des échanges avec 422.626 titres
traités pour quelque 15 millions d'euros seulement. Fortis (3.506.151 titres et 9 millions) et UCB (139.129 titres et 4 millions) venaient ensuite, précédant elles-mêmes Delhaize et Dexia qui se réservaient des parts de quelque 4 et 3 millions d'euros.

Vers 14H00, l'euro s'inscrivait à 1,4413 USD, contre 1,4410 dans la matinée et 1,4304 la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 15,15
dollars à 1.104,35 dollars et le lingot se négociait autour de 24.630
euros, en progrès de 150 euros.

Nos partenaires