Bourses européennes dopées par l'Ukraine

03/09/14 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en nette hausse sur fond d'apaisement des tensions en Ukraine.

Bourses européennes dopées par l'Ukraine

© REUTERS

Au niveau économique, les indicateurs se sont révélés mitigés, l'activité dans les services ayant rebondi en Chine mais ralentit davantage que prévu en zone euro.

Europe : LVMH - Hermès

Hermès et LVMH sont parvenus à trouver un accord à l'amiable aux termes duquel le leader mondial du luxe distribuera les titres qu'il détient dans Hermès à ses actionnaires. En Bourse, les investisseurs ont sanctionné Hermès qui revêtait un caractère spéculatif depuis que LVMH avait dévoilé détenir une participation de 17% il y a 4 ans.

Europe : Hugo Boss

Le groupe de luxe allemand a clôturé en baisse alors que Permira a vendu 7,9 millions d'actions, soit 11,2% du capital, au prix de 101,50 euros par titre.

Bruxelles : Elia - UCB

À Bruxelles, Elia s'est distingué au sein du Bel20 permettant au gestionnaire de réseau de se rapprocher de ses records.

UCB a par contre de nouveau souffert de prises de bénéfices.

Bruxelles : Arseus - Fountain

Hors indice, Arseus a fini en baisse alors que son CEO a déclaré la vente d'un nouveau paquet de 5000 titres après avoir déjà vendu 50 000 actions fin août. Fountain est resté suspendu alors que la société a annoncé le licenciement de son CEO en raison de résultats décevants.

États-Unis : tendance

Les marchés américains étaient partagés entre la perspective d'un cessez-le-feu en Ukraine et un recul de 0,8% des commandes à l'industrie hors transports en juillet aux États-Unis.

États-Unis : Infinity Pharma

La société biotech Infinity Pharma s'envolait après avoir signé un partenariat avec AbbVie pour un anticancéreux expérimental. L'accord prévoit notamment un versement de 275 millions de dollars à la signature.

Nos partenaires