BP et UBS tirent les marchés dans le vert

30/10/12 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Moneytalk

Alors que Wall Street sera encore fermé ce mardi pour panser ses plaies, les Bourses européennes reprennent du poil de la bête grâce aux résultats d'UBS et BP.

BP et UBS tirent les marchés dans le vert

© REUTERS

Les principales Bourses européennes évoluaient en territoire positif à la mi-séance, sous l'impulsion d'UBS et de BP, mais dans des volumes qui restent faibles compte tenu de la fermeture de Wall Street.

Les marchés américains étaient fermés ce lundi et le seront encore mardi en raison de l'ouragan Sandy qui a paralysé l'activité sur la côte Est et occasionné pas mal de dégâts.

EUROPE : BP - UBS

Aux actions, le groupe pétrolier britannique BP a réalisé un bénéfice net en hausse de 7,7% à 5,43 milliards de dollars au troisième trimestre grâce aux prix soutenus des hydrocarbures et à de bonnes performances dans l'aval. Le groupe ajoute, dans un communiqué, qu'il va augmenter son dividende trimestriel de 12,5% à 9 cents par action, payables à la fin de l'année.

UBS n'a pas présenté des chiffres aussi réjouissants que BP. Loin de là. Le groupe bancaire suisse essuyé une lourde perte au troisième trimestre après avoir enregistré une charge de dépréciation de survaleurs de 3,1 milliards de francs suisses liée à la restructuration de son activité de banque d'investissement. Les comptes sont aussi pénalisés à hauteur de 863 millions de francs suisses par l'ajustement de la valorisation de sa dette à la valeur de marché. Au final, la banque suisse a enregistré une perte nette de 2,172 milliards de francs, à comparer avec un bénéfice de 1,02 milliard, un an plus tôt. UBS a par ailleurs annoncé la suppression de 10.000 emplois afin de redresser la barre. Décision saluée par le marché.

BRUXELLES : Telenet

A Bruxelles, après trois séances de suspension, la cotation de Telenet a repris ce mardi à l'ouverture des marchés, après la publication de deux communiqués ce lundi soir après-Bourse. Le point de friction porte sur l'évaluation de la valeur de Telenet. D'après un analyste indépendant mandaté par Telenet (Lazard) l'action vaudrait entre 37 et 42 euros, soit davantage que les 35 euros proposés par l'américain Liberty Global. Ce dernier n'est toutefois pas prêt à relever son offre jugeant ses méthodes d'évaluation plus pointues.

BRUXELLES : Bekaert-Nyrstar

Toujours dans l'indice Bel 20, les valeurs cycliques étaient à nouveau plébiscitées par les investisseurs qui portaient Bekaert et Nyrstar aux nues.

Nos partenaires