Buy & Sell : Acheter Vodafone

10/04/13 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Moneytalk

A la une de l'actualité depuis quelques semaines, Vodafone est-elle une action à avoir en portefeuille ?

Buy & Sell : Acheter Vodafone

Pouvez-vous brièvement présenter les activités de Vodafone ?

Vodafone s'est développé par le biais de nombreuses acquisitions et compte actuellement pas moins de 404 millions d'utilisateurs, ce qui le place au deuxième rang mondial des opérateurs télécoms mobiles (même si Vodafone s'est également mis à l'heure du triple play) derrière l'inévitable China Mobile et ses 720 millions de clients.

En Bourse, le titre vient récemment de rebondir sur fonde rumeurs de rachat ?

En effet, le titre a récemment rebondi sur fond de rumeurs d'offre de rachat par les groupes américains Verizon et AT&T. Verizon serait surtout intéressé par les 45% de Vodafone dans Verizon Wireless le premier opérateur mobile aux États-Unis dont il détient déjà 55%. AT&T est numéro deux dans le mobile aux États-Unis et pourrait reprendre toutes les autres activités de Vodafone qui est notamment numéro deux en Inde, très actif en Afrique via Vodacom, numéro deux en Turquie, premier opérateur mobile en Italie, co-leader en Allemagne, aux Pays-Bas ou Espagne. Ces activités largement diversifiées en Asie, en Europe et en Afrique seraient idéales pour AT&T qui souhaitent élargir sa présence géographique

Le scénario d'un rachat de Vodafone vous apparait donc plausible ?

Il est même probable. Cela fait en effet des années que Verizon tente de mettre la main sur l'entièreté de Verizon Wireless, ce qui lui permettrait notamment d'améliorer l'intégration de ses offres entre le fixe et l'internet d'une part et le mobile d'autre part. Par ailleurs, Vodafone fait face aux difficultés du marché mobile européen à un moment où il a d'importants besoins financiers afin de déployer les réseaux 4G en Europe et d'améliorer sa couverture dans les pays émergents où l'achat de fréquences est également de plsu en plus onéreux.

En cas de rachat de Vodafone, quel pourrait être le montant de l'offre?

Selon les analystes, la participation de Vodafone vaut pas moins de 115 milliards de dollars, un prix élevé au regard des standards européens mais s'expliquant par les prix plus élevés pratiqués aux États-Unis où la concurrence est moins rude. Le revenu mensuel moyen par utilisateur s'élève ainsi à 59 dollars pour Verizon Wireless contre 15 euros en Allemagne par exemple. Verizon Wireless représente ainsi 42% des bénéfices de Vodafone. Le solde provient d'Europe et des pays émergents. Ces activités présentent des multiples de valorisation moindres actuellement mais sur la base d'un bénéfice opérationnel annuel de 6,7 milliards de livres, le prix de 55 milliards évoqué par les rumeurs apparait comme un minimum. Le prix de rachat de 260 pences par action évoqué par le blog Alphaville du Financial Times apparait donc plus que raisonnable.

Vous conseillez donc aux investisseurs d'acheter ?

Vodafone présente un potentiel suffisant que pour la recommander de rachat. Il est évident que l'opérateur ne pourra exprimer ce plein potentiel qu'en cas de rachat mais une offre nous apparait de plus en plus probable, Verizon ayant déjà usé de tous les autres moyens pour acquérir le solde de sa filiale mobile.

Notre objectif de cours est de 260 pences à 12 mois

Nos partenaires