CAPITALatWORK et la valeur ajoutée d'un gestionnaire

11/07/17 à 10:26 - Mise à jour à 10:26
Du Trends-Tendances du 01/06/17

Présente dans quatre villes belges, ainsi qu'à Breda et Luxembourg, la maison affiche une sérénité qui n'a d'égale que sa discrétion.

Membre du groupe d'assurances luxembourgeois Le Foyer, l'entreprise d'investissement Capital atWork ne pratique que la gestion discrétionnaire, ce qui ne l'empêche pas de préparer une plateforme transactionnelle via Internet. Quelle est, selon elle, la valeur ajoutée d'un gestionnaire ? " C'est toute la question de la gestion active ou passive (via des indices, Ndlr) ", relève Erwin Deseyn, chief investment officer (CIO), qui prend pour illustration les obligations d'Etat de la zone euro : " Ce sont automatiquement les pays les plus endettés qui pèsent le plus lourd dans l'indice, l'Italie en particulier. Or, nous ne souhaitons franchement pas nous retrouver très investis en obligations italiennes".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires