Carrefour à l'aise avec le consensus

30/08/12 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Moneytalk

Le distributeur français a livré des chiffres marqués par une nouvelle détérioration de sa rentabilité mais s'est montré relativement confiant. Les investisseurs misent beaucoup sur Georges Plassat, PDG depuis 3 mois, un nouveau coup de poker.

Carrefour à l'aise avec le consensus

Au cours des six premiers mois de l'année, le deuxième distributeur du monde a réalisé un chiffre d'affaires de 38,8 milliards d'euros, en légère hausse de 0,9%. La rentabilité était toutefois de nouveau en berne, le résultat opérationnel courant reculant de 8,2% à 769 millions (contre un consensus de 705 millions), soit une marge opérationnelle d'à peine 2,0% contre 2,2% au premier semestre 2011.

Le résultat net des activités poursuivies atteint 199 millions, une nette amélioration par rapport à la perte de 879 millions du premier semestre 2011. Cette dernière avait surtout été causée par des charges non-courantes de 870 millions. En incluant les activités non poursuivies, Carrefour subit cependant encre une perte nette (-31 millions) au cours des six premiers mois de l'année.

Quoi qu'il en soit, les investisseurs préfèrent se concentrer sur les bonnes nouvelles, à savoir le recul de 9,6% de la dette nette à 9,6 milliards et les prévisions du groupe qui se dit à l'aise avec le consensus d'un résultat opérationnel courant de 2,05 milliards sur l'ensemble de l'année. Cela marquerait toutefois un nouveau repli par rapport à 2011 et n'enrayerait pas la chute constatée depuis 2008 lorsque Carrefour avait enregistré un bénéfice opérationnel de 3,3 milliards.

Depuis la nomination de Georges Plassat au poste de Président-Directeur général, le titre affiche une hausse de 20%, signe que les marchés espèrent une nouvelle fois que Carrefour a trouvé l'homme providentiel. Ce coup de poker s'avère toutefois risqué, le distributeur "grillant" les dirigeants (Daniel Bernard, Luc Vandevelde, Robert Halley, José Luis Duran, Amaury de Sèze, Lars Olofsson) les uns après les autres depuis le départ de Daniel Bernard en 2005.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos