Chasse aux bonnes affaires en Bourse

26/06/13 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Moneytalk

Colruyt se distingue en prenant pas moins de 7% après avoir relevé son dividende à 1 euro brut.

Chasse aux bonnes affaires en Bourse

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient en très nette progression ce mercredi, principalement sur des achats à bon compte.

Les investisseurs sont rassérénés notamment par les propos du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, qui a rappelé que son institution n'avait pas l'intention de changer sous peu de politique monétaire.

La révision à la baisse par le gouvernement américain de son estimation de la croissance économique des Etats-Unis ne semble par contre pas avoir inquiété les marchés.

Europe : LVMH - Burberry

Aux actions, le secteur du luxe reprenait des couleurs après la décrue des derniers jours. Très exposé aux marchés émergents, et plus particulièrement à la Chine, le secteur du luxe a particulièrement souffert de la correction boursière du début de la semaine, qui trouvait entre autre son origine dans la crainte d'une nette décrue de la croissance économique en Chine suite aux déboires de son secteur bancaire.

Europe : Direct Line Insurance Group - BNP Paribas

Egalement fortement pénalisé en début de semaine lors de la correction boursière, le secteur bancaire reprenait du poil de la bête.

Par ailleurs, Direct Line Insurance Group, le plus important assureur habitation et automobile de Grande Bretagne, était en nette progression après avoir annoncé une série de licenciements.

Bruxelles : Colruyt - KBC

A la Bourse de Bruxelles, la vedette incontestée du Bel 20 est Colruyt avec une progression de plus de 7%. Le distributeur a présenté des chiffres supérieurs aux attentes au terme de son exercice 2012-2013 clôturé fin mars, et a surtout augmenté son dividende de plus de 5% à 1 euro.

A l'instar de ses consoeurs européennes, KBC était également très bien orientée sur des achats à bon compte.

Bruxelles : Umicore - Solvay

Toujours dans l'indice, où le vert dominait largement, les actions exposées au secteur minier, comme Umicore, avaient plus de mal à tenir la tête hors de l'eau alors que les prix des principaux métaux précieux étaient en net recul.

Solvay fermait pour sa part la marche du Bel 20.

Etats-Unis

La Bourse de New York évoluait dans le vert à l'ouverture mercredi, digérant des propos rassurants des banques centrales et l'annonce d'une révision à la baisse de la croissance des Etats-Unis au premier trimestre.

Selon le département du Commerce, le produit intérieur brut (PIB) de la première puissance économique mondiale a progressé au premier trimestre de 1,8% alors qu'une précédente estimation faisait état d'une hausse de 2,4%. Cette correction est notamment justifiée par un fort recul de la vitalité de la consommation, en hausse de seulement 2,6% au lieu de 3,4% pour la précédente estimation.

Nos partenaires