Chasse aux bonnes affaires sur les marchés boursiers

22/02/13 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Moneytalk

La bonne tenue de l'indice Ifo en Allemagne aide au retour de la confiance sur les marchés.

Chasse aux bonnes affaires sur les marchés boursiers

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient en nette progression à la mi-séance vendredi, dans le sillage des Bourses asiatiques, les investisseurs se lançant dans des achats à bon compte après la forte baisse enregistrée jeudi.

La publication d'un indice Ifo mesurant le climat des affaires meilleur qu'attendu en février en Allemagne, n'a fait que conforter l'élan haussier des marchés.

Europe : Air France-KLM - Alcatel-Lucent

Aux actions, Air France-KLM a dévoilé vendredi des résultats en amélioration en dépit d'une perte nette alourdie, à près de 1,2 milliard d'euros, en raison de charges de restructuration de 471 millions pour financer les départs volontaires.

Toujours à Paris, Alcatel Lucent signait une belle performance après l'annonce de la nomination de Michel Combes au poste de directeur général, en remplacement de Ben Verwaayen.

Europe : Elan - G4S

Par ailleurs, Elan était en progression alors que le groupe pharmaceutique a planifié un programme de rachat d'actions de 1 milliards de dollars, soit 16% de sa valeur de marché.

A Londres, G4S était par contre en perte de vitesse alors que HSBC a réduit son opinion sur le titre de neutre à sous-pondérer.

Bruxelles : Delhaize-Bekaert

A la Bourse de Bruxelles, dans l'indice Bel 20, Delhaize et Telenet étaient en nette progression après leur contre-performance de la veille.

Bekaert poursuivait pour sa part sa glissade.e

Bruxelles : Banimmo - Econocom

Hors indice, Banimmo fait les frais de résultats peu convaincants avec un résultat opérationnel en baisse à 14, 6 millions d'euros contre 15 millions en 2011, et un taux d'occupation qui reste stable à 84%.

Econocom a pour sa part annoncé le rachat de la société française Exaprobe afin de renforcer son expertise dans sa division communication, réseau et sécurité.

Etats-Unis

Wall Street a terminé en baisse jeudi, nerveuse à l'idée d'une modification prématurée de la politique monétaire de la Fed, même si des indicateurs contrastés ont atténué la crainte d'un arrêt brutal de son concours financier: le Dow Jones a cédé 0,34% et le Nasdaq 1,04%.

Les statistiques économiques américaines publiées dans la matinée étaient très contrastées et mettaient en lumière les obstacles auxquels est confrontée l'économie américaine pour véritablement asseoir sa reprise.

La baisse de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) s'est intensifiée, pour le mois de février, alors que le marché prévoyait une légère hausse.

Sur le front de l'emploi, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont rebondi plus que prévu au cours de la semaine précédente, après deux semaines de baisse, tandis que, du côté de l'inflation, les prix à la consommation sont restés inchangés en janvier.

Nos partenaires