Chute des Bourses et de l'euro, de peur que l'Espagne ne plonge

04/05/10 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Moneytalk

Le plan d'aide à la Grèce à peine bouclé, la crainte d'une contagion de cette crise de la dette au reste de l'Europe, et particulièrement à l'Espagne, faisait rechuter mardi l'euro et les Bourses.

Des rumeurs selon lesquelles d'autres agences de notation allaient dégrader la note de l'Espagne et selon lesquelles Madrid pourrait demander une aide financière colossale au FMI ont fait d'abord plonger les places européennes. Tokyo était fermé mardi et le sera encore mercredi. Vers 14H45 GMT, la Bourse de Madrid perdait plus de 5%, Lisbonne reculait de plus de 4%, Paris de 2,47%, Londres de 1,96% et Francfort de 2,10%. La Bourse d'Athènes chutait de son côté de 6,06%. La Bourse de New York a elle aussi ouvert en nette baisse mardi, les investisseurs s'inquiétant des difficultés budgétaires des pays de la zone euro : le Dow Jones perdait plus de 2% et le Nasdaq 2,81% vers 14H45 GMT. En outre, l'euro se dirigeait à grande vitesse vers le seuil de 1,30 dollar mardi, après avoir enchaîné les plus bas depuis un an. Il valait 1,3043 dollar mardi en fin d'après-midi, contre 1,3187 dollar lundi vers 21H00 GMT, évoluant à son niveau le plus faible depuis fin avril 2009.

Nos partenaires