CMB en ligne

20/01/12 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Moneytalk

L'armateur a vu son bénéfice net plonger de 20% en 2011 à 96,3 millions EUR, un chiffre conforme aux attentes.

La chute des profits aurait pu être encore plus forte si CMB n'avait pas profité d'éléments exceptionnels (plus-value sur la revente d'actions FMG et Clarkson, boni sur la trésorerie en USD) ayant contribué à hauteur de 12,8 millions EUR aux résultats. Malgré la politique de couverture mise en place par CMB, Bocimar, sa principale filiale active dans la location de navires destinés au transport de vrac sec (minerai de fer, charbon, céréales), a évidemment souffert de la chute de moitié des tarifs sur le marché spot en 2011. Ce plongeon s'est encore accentué récemment à la suite de la baisse des exportations de minerai de fer du Brésil (en raison d'inondations) conjuguée à la croissance de la flotte mondiale. CMB prévoit toutefois une normalisation lorsque les exportations reprendront au Brésil. A plus long terme, le groupe semble également plutôt confiant comme en témoigne l'annonce en décembre de la commande de six navires (consommant 30% de carburant en moins) devant être livrés en 2013 et 2014. A court terme, nous voyons toutefois peu de potentiel au titre.

Nos partenaires