Opinion

28/07/15 à 12:05 - Mise à jour à 12:06

Combien ça coûte d'investir dans des actions?

Le niveau du rendement net de votre portefeuille de placement est notamment déterminé par les coûts et les taxes qui y sont associés. A quoi pouvez-vous vous attendre?

Combien ça coûte d'investir dans des actions?

© iStock

Les personnes qui investissent dans des actions veulent bien sûr que leur capital génère du rendement. Lors de chaque achat ou vente, vous payez de toute façon 0,27% de taxe boursière. Ce pourcentage est défini par la loi, et est donc identique auprès de toutes les banques ou sociétés de bourse. Il existe il est vrai un montant maximum de 800 euros par transaction, mais cette limite n'est atteinte que lorsqu'un ordre atteint presque 300.000 euros.

La taxe boursière n'est d'ailleurs d'application que pour les actions existantes qui sont cotées sur le marché que l'on appelle secondaire. A l'achat de nouveaux titres, qui sont cotés en bourse pour la première fois (sur le marché primaire), vous ne devez pas payer cette taxe.

Pour les actions sur les bourses étrangères, vous devez également tenir compte des taxes supplémentaires en vigueur dans le pays en question. (A ce sujet, vous pouvez consulter notre article : Les actions belges, fiscalement plus intéressantes)

Frais supplémentaires

Pour exécuter vos ordres d'achat et de vente, votre banque ou votre société de bourse vous facture des frais. Ces frais de courtage diffèrent d'une institution à l'autre. Chez BNP Paribas Fortis, vous payez 1% pour les actions sur Euronext, avec un minimum de 25 euros. KBC facture 0,85% (aussi avec un minimum de 25 euros) et Belfius pratique un tarif fixe de 35 euros par tranche de 5.000 euros.

Pour les grands ordres, les institutions financières facturent en général des pourcentages plus bas ou des forfaits. Si vous introduisez vos ordres d'achat et de vente d'actions par le biais de transactions online (et donc pas à l'agence), vous pouvez souvent compter sur des réductions entre 20 et 40%. Pour les transactions hors Euronext, les tarifs sont beaucoup plus élevés.

Toutes les actions que vous achetez sont placées sur un compte-titre auprès de votre banque ou de votre société de bourse. Pour cela, des droits de garde et parfois des frais de dossier vous sont facturés. Ceux-ci diffèrent également suivant l'institution. Vous payez souvent un pourcentage entre 0,15 et 0,25% par poste d'actions, ainsi qu'un montant fixe de quelques euros.

Dividendes et plus-values

Lorsque vous recevez les dividendes des actions dans lesquelles vous avez investi, ils sont soumis au précompte mobilier, actuellement encore de 25%. Mais dans le cadre du fameux tax shift, il sera à terme augmenté à 27%.

Les plus-values - donc la différence entre le prix de vente et le prix d'achat - de vos titres ne sont pour l'instant pas imposées, mais là aussi il y aura du changement. Lorsque vous les revendrez dans les six mois après l'achat, vous devrez à l'avenir payer une taxe de spéculation. De quel montant parle-t-on précisément? Ce n'est pas encore connu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires