Comment éviter d'être taxé sur des bénéfices fictifs

08/09/17 à 15:39 - Mise à jour à 15:38

Suite aux accords gouvernementaux de l'été, vous devrez payer un précompte mobilier de 30% sur la plus-value à la vente de la plupart des fonds. De ce fait, il s'avère encore plus important de vérifier si vous avez un fonds avec ou sans TIS, si vous voulez éviter d'être taxé sur des bénéfices qui n'existent que sur papier (une plus-value sur obligations qui n'existe pas).

Pour l'instant, lors de la vente d'un fonds, la plus-value n'est taxée que si le fonds investit plus de 25% en créances (obligations et cash). Sur cette plus-value, vous devez payer 30% de précompte mobilier, parfois aussi appelé la taxe Reynders. Suite aux accords de l'été, le seuil de 25% disparaît. La taxe Reynders s'appliquera donc sur la plupart des fonds.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires