Comment miser sur le boum de l'Internet des objets

24/11/14 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Moneytalk

Les analystes de Morgan Stanley sont revenus sur le potentiel de développement de l'Internet of Things et ont surtout identifié les sociétés les plus aptes à en profiter.

Comment miser sur le boum de l'Internet des objets

© LG

Un développement rapide

Selon Morgan Stanley, le marché de l'Internet des objets devrait avoir un impact bien plus important que les smartphones ou tablettes. En volumes, le nombre d'objets connectés "mettables" (pôle majeur de développement), comme les montres, lunettes ou les vêtements, passera de 6 millions en 2013 à 248 millions en 2017, soit une hausse annuelle moyenne de 154%. Morgan Stanley estime que les débouchés (marché de la mode, etc.) ciblés actuellement représentent un marché global d'une valeur de 1600 milliards de dollars.

Les leaders désignés

Samsung Electronics est actuellement le leader avec une part de marché de 22% grâce à la montre Samsung Gear, ce qui ouvre évidemment des perspectives à Apple qui lancera prochainement sa montre connectée. Nike (Fuelband) est actuellement le numéro 2 avec 15% du marché. LG Electronics apparait également déjà bien positionné en ayant collaboré avec Google pour lancer la LG G Watch. Le géant sud-coréen détient également 38% de LG Display, qui fournit les écrans de l'iWatch d'Apple, mais n'est pas actionnaire de LG Chem, principal fournisseur de batteries avec Samsung SDI (20% Samsung Electronics).

Les spécialistes des puces

Morgan Stanley dresse également une longue liste de bénéficiaires potentiels du développement des objets connectés dans le domaine des semi-conducteurs. La technologie de l'Américain Invensense permet une meilleure intégration des capteurs et un gain d'espace, deux éléments essentiels. Son compatriote NXP Semiconductors est le spécialiste des composants destinés à la sécurisation des paiements mobiles. En Europe , Morgan Stanley apprécie ARM, concepteur des puces du même nom (architecture vendue sous licence aux fabricants), et STMicroElectronics, leader mondial des capteurs miniatures (MEMS).

Nos partenaires