Confiance avant le verdict de la Fed

18/12/13 à 17:33 - Mise à jour à 17:33

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont fini en hausse, les marchés se montrant plutôt confiants avant le verdict de la réunion de la Fed ce soir.

Confiance avant le verdict de la Fed

Au niveau économique, le taux de chômage a reculé de 7,6% à 7,4% au Royaume-Uni sur le trimestre clos fin octobre.

Europe : TUI - Elektrobit

TUI a progressé à Francfort, le tour-opérateur ayant publié un bénéfice de 4,3 millions pour son exercice clôturé fin septembre alors que les analystes prévoyaient une perte.

Elektrobit, spécialiste finlandais des logiciels pour l'industrie automobile, a fini en hausse grâce au relèvement de sa prévision de profit opérationnel pour cette année de 5,1 à 8 millions.

Europe : Technip - Petroleum Geo-Services

À Paris, Technip a chuté après avoir indiqué que la marge bénéficiaire de son important segment Subsea chutera à 5% au premier trimestre 2014 contre 14% cette année.

À Oslo, Petroleum Geo-Services, autre groupe parapétrolier, a légèrement abaissé ses prévisions pour 2013 et prévenu que ses chiffres seraient affectés par une faible demande au premier trimestre.

Bruxelles : GDF Suez - Solvay

Au sein du Bel 20, GDF Suez s'est distingué grâce à un rapport positif des analystes de JP Morgan qui ont relevé leur conseil à surpondérer et leur objectif de cours à 19,30 euros.

Solvay a également fini en hausse après avoir annoncé la vente de ses 70,59% de Solvay Indupa, producteur de PVC et de soude caustique en Amérique latine, à Braskem pour 290 millions de dollars.

Bruxelles : Ascencio - Tessenderlo

Hors indice, Ascencio a annoncé le rachat de 5 centres commerciaux pour 85 millions. La sicafi n'exclut pas une augmentation de capital afin de réduire son taux d'endettement.

Tessenderlo n'a pas profité du rebond des Bourses, les analystes d'Exane ayant abaissé leur conseil de surperformance à neutre.

États-Unis : tendance

Les marchés américains progressaient à la mi-séance même si la tendance restait très fragile à quelques heures de la conférence de presse de Ben Bernanke, Président de la Fed.

États-Unis : Ford

Ford chutait lourdement à la mi-séance après avoir indiqué que le coût de lancement de nombreux nouveaux véhicules l'année prochaine plomberait ses bénéfices qui chuteront de 8,5 milliards de dollars à entre 7 et 8 milliards de dollars.

Nos partenaires