Correction hebdomadaire, distinction pour Recticel

06/12/13 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Moneytalk

Les Bourses ont terminé la semaine sur une note positive, limitant leurs pertes hebdomadaires grâce à un bon rapport mensuel sur l'emploi aux États-Unis, le taux de chômage ayant chuté de 7,3% à 7,0%.

Correction hebdomadaire, distinction pour Recticel

Tendance hebdomadaire

Après 8 semaines de hausse quasiment ininterrompue, les marchés européens ont sensiblement corrigé. En cause, toujours les craintes d'une réduction de ses soutiens monétaires par la Réserve fédérale américaine. Le discours de la Banque centrale européenne n'a également pas convaincu, la BCE restant sur ses positions. On peut également épingler les déclarations du récent prix Nobel d'Économie Robert Shiller estimant que les marchés sont en train de gonfler une bulle.

Europe : Deutsche Bank - BNP Paribas

Le secteur bancaire a connu d'importantes prises de bénéfices à la suite de la réunion de la Banque centrale européenne qui semble toujours prête à agir mais pas dans l'immédiat. Les valeurs bancaires ont également souffert de l'amende record d'1,7 milliard imposée par la Commission européenne à 6 établissements dont la Deutsche Bank qui écopé des amendes les plus lourdes (725 millions).

BNP Paribas n'était pas concerné mais a souffert du repli sectoriel malgré l'annonce du rachat de la filiale polonaise de Rabobank pour un milliard d'euros, ce qui lui permet de croître dans un marché en pleine consolidation.

Europe : ThyssenKrupp- Alcatel-Lucent

ThyssenKrupp a annoncé la vente de son aciérie aux États-Unis à ArcelorMittal et Nippon Steel pour 1,55 milliard de dollars et a réalisé une augmentation de capital de 882,3 millions au prix de 17,15 euros par action. Le nombre de titres en circulation a ainsi augmenté de 10%.

Malgré sa hausse de plus de 200% depuis le début de l'année, Alcatel-Lucent n'a pas été victime de prises de bénéfices profitant d'importants achats de Blackrock qui a explosé le seuil des 5% du capital (participation dévoilée à 6,26% le 26/11) ainsi que de rachats de positions à découvert par certains hedge fund. L'équipementier télécoms va aussi réintégrer le CAC 40 ce mois.

Bruxelles : Belgacom - Fountain

Belgacom a chuté à l'image de l'ensemble du secteur des télécoms européens victime de prises de bénéfices. Le recul de Belgacom a également été aggravé par le détachement du coupon donnant droit à l'acompte sur dividende de 0,50 euro par action.

Le spécialiste des machines à café professionnelles Fountain est resté suspendu depuis lundi matin, la société négociant un réaménagement de ses dettes avec ses banques. Le titre avait plongé de 17% la semaine précédente et chute de 33% depuis la fin septembre.

Bruxelles : Recticel - Bpost

Recticel a fortement rebondi cette semaine, le spécialiste belge de la mousse de polyuréthane ayant dévoilé de nouveaux contrats pour sa division automobile (garnissage intérieur) pour un montant total de 364 millions.

Bpost a profité de l'annonce d'un acompte sur dividende (basé sur les bénéfices des 10 premiers mois de l'année) de 0,93 euro brut par action qui sera versé la semaine prochaine.

États-Unis : tendance

Les marchés ont limité les dégâts par rapport à l'Europe mais le rouge a prédominé, les bons indicateurs économiques (baisse du chômage à 7%, relèvement de la croissance au troisième trimestre à 3,6%) risquant d'inciter la Fed à réduire ses soutiens monétaires avant le mois de mars comme attendu par les marchés.

Nos partenaires