Craintes sur la politique de la Fed

08/11/13 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Moneytalk

Les Bourses ont terminé la semaine sur une note négative, le rapport mensuel meilleur que prévu malgré le shutdown en octobre pouvant inciter la Réserve fédérale américaine à réduire ses soutiens monétaires.

Craintes sur la politique de la Fed

© REUTERS

Tendance hebdomadaire

La semaine a été négative en raison surtout des indicateurs économiques meilleurs que prévu aux États-Unis. Contre toute attente, la croissance s'est accélérée au troisième trimestre et les créations d'emplois ont augmenté en octobre. Cela pourrait inciter la Fed à réduire ses soutiens monétaires qui sont devenus principal porteur de la hausse des marchés.

Europe : ArcelorMittal - Vestas

ArcelorMittal s'est distingué positivement cette semaine. Le premier groupe sidérurgique mondial a livré des chiffres trimestriels meilleurs que prévu avec un bond de 19% de son résultat ebitda à 1,7 milliard de dollars contre un consensus de 1,5 milliard de dollars.

Vestas a ainsi connu une bonne semaine. Le fabricant d'éoliennes a subi une perte nette de 87 millions au troisième trimestre en raison de dépréciations mais a relevé ses objectifs opérationnels annuels tablant désormais sur un cash-flow libre de 500 à 700 millions, plus du double de ses prévisions précédentes.

Europe : Ryanair - Telefonica

Parmi les déceptions, Ryanair a lancé un important avertissement sur résultats pour son exercice 2013-2014 clôturé fin mars. La compagnie low cost vise désormais un bénéfice net compris entre 500 et 520 millions contre une précédente estimation d'au moins 570 millions..

Telefonica a connu une semaine difficile à l'image de l'ensemble du secteur des télécoms victime de prises de bénéfices. L'opérateur espagnol a de plus cédé une participation majoritaire dans sa filiale tchèque avec une légère décote sur le cours de Bourse et livré des chiffres trimestriels mitigés avec des revenus inférieurs aux attentes mais un bénéfice net meilleur que prévu .

Bruxelles : Delta Lloyd - Delhaize

Delta Lloyd a été plébiscité après avoir limité le recul des primes perçues au troisième trimestre à 4%. L'assureur a également annoncé la présentation d'un nouveau plan stratégique le 18 novembre.

Les chiffres ont de Delhaize ont finalement été mal accueillis. La croissance organique de ses ventes a dépassé les attentes à 2,9% mais le recul de sa marge bénéficiaire en Belgique a déçu. Le distributeur a par ailleurs confirmé son objectif annuel d'un bénéfice d'exploitation d'au moins 755 millions.

Bruxelles : ThromboGenics - TiGenix

ThromboGenics a connu une semaine très agitée avec en point d'orgue la publication de son rapport d'activités trimestriel, surtout marqué par l'absence de chiffres de vente, ce qui n'est pas de nature à rassurer les marchés.

TiGenix a nettement rebondi après son rapport d'activités trimestriel. La société biotechnologique a confirmé ses objectifs tout en prévoyant des annonces sur ses différentes pistes de financement au cours des prochaines semaines.

États-Unis : tendance

Á Wall Street, la tendance est également restée négative en raison des craintes sur la Fed. À noter que cela n'a pas empêché l'induction en Bourse d'être une réussite puisque le titre a bondi de 73% pour sa première séance.

Nos partenaires