Crise en zone euro : proposition d'un mécanisme de soutien de 500 milliards

10/05/10 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Moneytalk

La ministre espagnole des Finances, Elena Salgado, dont le pays assure la présidence de l'UE, a soumis dimanche soir à ses 26 homologues une proposition de mécanisme de soutien financier aux pays de la zone euro en difficulté de paiement, selon une source diplomatique.

Un montant de 500 milliards d'euros est sur la table du côté européen, auquel s'ajouteraient 100 milliards provenant du FMI. Ce mécanisme reposerait d'une part sur une enveloppe de 60 milliards de prêts octroyés via la Commission européenne et basés sur les marges du budget communautaire, et de l'autre sur un montant de 440 milliards provenant des pays membres de la zone euro, au travers de prêts bilatéraux et de garanties. Le Fonds monétaire international (FMI) serait lui aussi appelé à contribuer avec des prêts d'un montant de 100 milliards. Un tel assemblage de prêts bilatéraux et du FMI répliquerait les grandes lignes du sauvetage mis en place pour la Grèce la semaine dernière - pour un montant de 110 milliards. Comme pour la Grèce, le recours au mécanisme de soutien serait assorti de strictes conditions de rigueur budgétaire. Le compromis mentionne un assainissement des finances publiques équivalent à 1,5% du PIB cette année et à 2% l'an prochain, selon la même source. Plus tôt dans la journée, la Commission avait adopté sa propre proposition de soutien, basée à la fois sur les marges du budget communautaire et sur les budgets nationaux. Elle n'a pas dévoilé publiquement sa proposition, qui a fait l'objet de négociations bilatérales tout au long de la journée, principalement avec l'Allemagne. Le compromis de la présidence est maintenant en négociation entre les 27 pays membres du Conseil.

Nos partenaires