Croissance en berne pour Unilever

01/10/13 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Moneytalk

Le numéro deux mondial des biens de consommation courante commence à souffrir du ralentissement économique et de la crise monétaire qui touche les pays émergents.

Croissance en berne pour Unilever

Le principal challenger de Procter & Gamble a averti les marchés que sa croissance organique plafonnerait à entre 3% et 3,5% au troisième, un net ralentissement par rapport au premier semestre qui affichait une croissance de 5% et à l'année dernière (6,9%).

Unilever, notamment réputé pour ses marques Dove ou Magnum, explique ce ralentissement par les pays émergents qui avaient atteint un rythme de croissance de plus de 10% au premier semestre et en 2012. Le groupe néerlandais explique ce coup d'arrêt dans les pays émergents, qui représentent désormais 57% de son chiffre d'affaires, par le recul de la monnaie de plusieurs pays, dont le real brésilien.

Difficile toutefois de ne pas également constater la détérioration de la conjoncture dans certains pays émergents, dont le Brésil qui souffre du ralentissement de la demande de matières premières de la Chine. Cela explique d'ailleurs la nette baisse du real local qui a perdu 17% de sa valeur par rapport à l'euro depuis la mi-mai. En Inde et en Turquie également, les banques centrales ont dû intervenir afin d'enrayer la dépréciation de leur monnaie.

Cédric Boitte

Nos partenaires