Dans l'attente de la BCE

02/08/12 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes retenaient leur souffle ce matin dans l'attente du verdict de la Banque centrale européenne qui devrait annoncer de nouvelles mesures destinées à contrer la crise de la zone euro cet après-midi.

Dans l'attente de la BCE

© REUTERS

L'indécision était d'autant plus grande que la Réserve fédérale américaine est comme prévu restée sur ses positions et que les résultats d'entreprises du jour étaient assez contrastés.

Europe

A Paris, BNP Paribas profitait de trimestriels meilleurs que prévu. Son bénéfice net a certes reculé de 13% à 1,85 milliard d'euros mais les analystes craignaient un plongeon bien plus important à 1,65 milliard. Plus d'infos sur les résultats de BNP Paribas ici.

Veolia faisait par contre grise mine. Le leader mondial du secteur de l'environnement a certes renoué avec un résultat net positif au premier semestre (bénéfice net de 153 millions d'euros) mais les dépréciations ont de nouveau pesé sur les chiffres et Veolia prévoit de nouvelles réductions de coûts en complément du plan existant. De plus, son endettement ne diminue toujours pas malgré la multiplication des cessions d'actifs.

Bruxelles

À Bruxelles, GDF Suez se démarquait au sein du Bel 20. L'énergéticien français a livré des chiffres semestriels solides. Son bénéfice net récurrent a ainsi progressé de 6% à 2,5 milliards d'euros malgré le contexte difficile vu le ralentissement économique et la limitation des prix dans plusieurs pays. GDF Suez a également confirmé ses prévisions annuelles.

En queue de peloton, on retrouvait Bekaert au sein du Bel 20, le tréfileur courtraisien ne parvenant pas à confirmer son léger regain de forme de ces dernières semaines.

Hors de l'indice, Aedifica était bien orienté après que les analystes de KBC Securities aient relevé leur objectif de cours de 42 à 45 euros tout en maintenant leur conseil à conserver.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires