De bons indicateurs US redonnent le moral aux marchés

17/01/13 à 17:09 - Mise à jour à 17:09

Source: Moneytalk

L'ouverture en hausse de Wall Street a donné une orientation positive aux Bourses européennes.

De bons indicateurs US redonnent le moral aux marchés

© REUTERS

Après une première moitié de séance poussive, les principales Bourses européennes ont finalement pris le chemin de la hausse après l'ouverture positive de Wall Street dans le sillage d'indicateurs conjoncturels américains meilleurs qu'escomptés. Les chiffres du chômage et de l'immobilier étaient de nature à rassurer les investisseurs sur l'état de l'économie américaine.

En zone euro, l'Espagne a levé avec succès dans la matinée 4,505 milliards d'euros à moyen et long terme, soit le haut de la fourchette prévue, bénéficiant de taux en nette baisse.

EUROPE : Rio Tinto - Nokia

Aux actions, le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé jeudi la démission de son PDG Tom Albanese, après avoir passé une charge pour dépréciation d'actifs de 14 milliards de dollars américains, en raison de déboires au Mozambique et dans sa division aluminium.

Nokia poursuit pour sa part son train de restructuration et a annoncé ce jeudi un remodelage de sa branche technologies de l'information qui se traduira par 300 suppressions d'emplois au maximum.

EUROPE : ASML - Carrefour

Par ailleurs, Carrefour était en nette progression après avoir fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en légère progression au dernier trimestre 2012.

A contrario, les temps sont plus dur pour ASLM qui a adressé jeudi une mise en garde sur ses résultats au premier trimestre, tout en disant percevoir une reprise de la demande dans les mois à venir. Les investisseurs ont fait le choix de se focaliser sur la moitié positive du message d'ASML qui était du coup en nette hausse.

BRUXELLES : Delhaize - Solvay

A Bruxelles, la vedette de la séance dans l'indice Bel 20 est sans conteste Delhaize. Le groupe belge de distribution présenté des chiffres de ventes en hausse aux Etats-Unis après quatre trimestres consécutifs de replis. Le distributeur a également annoncé son retrait d'Albanie.

Egalement en hausse mais dans une moindre mesure, Solvay a présenté sa nouvelle structure et son nouveau logo qui mettent un point final à l'intégration de Rhodia.

BRUXELLES : ABInbev-UCB

Toujours dans l'indice, ABInbev et Umicore fermaient la marche du Bel 20 en inscrivant une modeste baisse. De amnière générale les valeurs cycliques étaient plébiscitées et les actions défensives délaissées ce jeudi.

ETATS-UNIS

Wall Street profitait jeudi à l'ouverture de données positives sur l'emploi et l'immobilier aux Etats-Unis, qui occultaient en partie les résultats mitigés de Bank of America et Citigroup.

Les autorités américaines ont indiqué avant l'ouverture que la construction de logements avait véritablement repris en 2012 dans le pays, les mises en chantier ayant augmenté de 28,1% par rapport à 2011, soit leur hausse la plus forte depuis 1983.

Parallèlement, les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé de 9,9% la semaine dernière par rapport à la précédente, après quatre semaines de hausse. Il s'agit du plus faible nombre de nouveaux chômeurs enregistrés en une semaine depuis cinq ans.

Etats-Unis : Bank of America - Citigroup

Si Bank of America, a fait état d'un bénéfice en très forte hausse pour 2012, son chiffre d'affaires s'est établi nettement en deçà des attentes. Plusieurs autres aspects des résultats de la deuxième banque du pays en termes d'actifs semblaient aussi inquiéter les investisseurs, tandis que le spectre d'éventuelles poursuites massives liées aux crédits hypothécaires n'était toujours pas écarté.

Citigroup, troisième banque américaine, a de son côté nettement déçu les acteurs du marché autant pour son bénéfice que pour son chiffre d'affaires.

Nos partenaires