Début de semaine atone pour les Bourses européennes

14/01/13 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes manquaient de direction en ce début de semaine malgré des prévisions encourageantes d'un responsable de la Fed sur la croissance américaine.

Début de semaine atone pour les Bourses européennes

© REUTERS

L'économie américaine devrait progresser de 2,5% en 2013, puis de 3,5% l'année suivante, a ainsi déclaré lundi Charles Evans, le président de la Réserve fédérale de Chicago, prévoyant également un taux de chômage de 7,4% cette année, puis de 7% en 2014.

Une série de résultats dans le secteur bancaire et le secteur technologique US devraient toutefois quelque peu égayer le restant de la semaine boursière.

EUROPE : EDF - TNT

Aux actions, EDF était en progression à Paris alors que l'Etat français s'est engagé à rembourser le déficit de presque cinq milliards d'euros supporté par le groupe au titre de la compensation de ses charges de service public de l'électricité.

A contrario, l'action TNT Express était en chute libre alors que son rachat par UPS semble compromis. United Parcel Service (UPS) anticipe un veto de la Commission européenne à son projet de rachat pour 5,2 milliards d'euros et préfère abandonner son projet dans ces conditions.

EUROPE : PostNL - Deutsche Telekom

Par ailleurs, PostNL était en chute libre alors que le groupe dispose de 30% de parts dans TNT Express.

Enfin, Swatch était en progression après avoir annoncé le rachat de la division montre bijoux de Harry Winston Diamond pour un milliard de dollar.

BRUXELLES : Ackermans & van Haaren - Telenet

A Bruxelles, les valeurs défensives s'en sortaient mieux que leurs homologues cycliques, avec Ackermans & van Haaren et Befimmo.

Telenet était également orienté à la hausse alors que la proposition de rachat de Liberty Global touchait à sa fin ce lundi.

BRUXELLES : Umicore - Solvay

Toujours dans l'indice, Umicore fermait la marche de l'indice bruxellois en fin de séance.

Solvay était également en recul mais notons que l'action cote ex-coupon ce lundi.

ETAT-UNIS

Wall Street a entamé la séance sans vigueur lundi, les investisseurs restant sur leurs gardes à l'orée d'une semaine riche en résultats trimestriels.

Le Nasdaq pâtissait par ailleurs du recul de l'action d'Apple, son élément le plus important. Les investisseurs s'inquiètent en effet de la demande pour un des produits phare de la marque à la pomme, le téléphone multifonctions iPhone5, alors que le groupe aurait, selon des informations de presse, diminué ses commandes de composants pour l'appareil.

Nos partenaires