Delhaize ne rugit plus

29/05/12 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Moneytalk

A la suite du détachement du coupon annuel, Delhaize a enfoncé le seuil des 30 EUR, un niveau que le distributeur au lion n'avait plus connu depuis début 2003.

Delhaize ne rugit plus

Les actionnaires de Delhaize vont donc recevoir ce vendredi un dividende net de 1,32 EUR par titre, une bien maigre consolation au regard du plongeon du titre de près de moitié en un an. Le distributeur a il est vrai accumulé les contre-performances, tout particulièrement au premier trimestre de cette année. Delhaize a en effet subit une perte nette de 10 millions EUR contre encore un bénéfice de 126 millions EUR début 2011. Ce déficit s'explique certes par des frais de réorganisation non-récurrents mais trahit également une nette détérioration de la rentabilité, la marge d'exploitation étant passée de 4,4% à 3,5%.

Si le repli des marges dans la zone Europe du Sud-Est et Asie était attendu étant donné notamment les difficultés connues par la filiale grecque Alfa Beta, nul ne s'attendait à des chiffres aussi faibles pour la Belgique et surtout, les États-Unis (près de 70% du chiffre d'affaires). Les ventes y ont reculé à périmètre comparable tandis que la marge d'exploitation est passée de 4,9% à 4,6% chez nous et de 4,7% à 3,7% outre-Atlantique. Ces déceptions s'expliquent par la concurrence de plus en plus forte dans le secteur de la distribution ainsi par le positionnement sur les prix opéré par Delhaize.

Comme si cela n'était pas suffisant, le distributeur au lion a également émis des prévisions 15% inférieures au consensus des analystes pour l'ensemble de l'année 2012.

Selon nous, il n'est certainement pas à exclure que Delhaize continue à s'enfoncer en Bourse, le ralentissement de l'économie américaine et l'arrivée annoncée de Ahold en Belgique étant autant de facteurs de risque.

Twitter : @CedricBoitte

Nos partenaires