Déménager, la solution des banques européennes

29/04/15 à 00:26 - Mise à jour à 00:25

Source: Moneytalk

L'action de la Deutsche Bank a plongé de 8% en deux jours sur fond d'inquiétudes concernant sa rentabilité malgré un vaste programme de restructuration. HSBC séduit grâce à son projet de déménagement à Hong-Kong.

Déménager, la solution des banques européennes

Deutsche Bank © REUTERS/Toru Hanai

Une rentabilité insuffisante

En chiffres, la Deutsche Bank vise à réduire son bilan de 200 milliards et ses coûts de 3,5 milliards par an à l'horizon 2020. Des pas de bébé selon Lutz Roehmeyer, analyste à la Landesbank Berlin Investment, qui poursuit : la première banque allemande aurait mieux fait de ne rien annoncer pour dévoiler cela. La Deutsche Bank a fortement revu ses ambitions à la baisse en matière de rentabilité tablant sur un rendement des fonds propres de 10% en 2020 contre une précédente estimation de 12% en 2016. Pour Christian Sole de Candriam, c'est tout simplement insuffisant, la Deutsche Bank n'entrant dès lors pas en considération pour un investissement. Il apparait qu'une partie du problème est lié au durcissement de la régulation et à la hausse des taxes bancaires. Kevin Lilley, Responsable du suivi des actions européennes chez Old Mutual, explique ainsi que les marchés font preuve d'une importante méfiance envers les régulateurs qui continueront à augmenter les besoins de fonds propres et feront ainsi pression sur les dividendes.

Échapper à la pression régulatrice

Face à cette pression régulatrice et à l'instauration d'une nouvelle taxe au Royaume-Uni, HSBC a confié envisager un déplacement de son siège social. La première banque européenne se séparerait au passage de son réseau dans la banque de détail au Royaume-Uni. En Bourse, cela a été salué par un bond de 8% depuis le 19 avril quand l'agence Reuters a révélé qu'un déplacement du siège social en Asie était examiné.

En savoir plus sur:

Nos partenaires