Des Bourses de bonne humeur ce mardi

07/05/13 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Moneytalk

La baisse des taux de la banque centrale australienne et un bon indicateur allemand ont rassuré les marchés.

Des Bourses de bonne humeur ce mardi

© Getty Images/iStockphoto

Les principales Bourses européennes étaient en légère progression mardi à la faveur d'une série de résultats d'entreprises supérieurs aux attentes et un indicateur conjoncturel allemand rassurant.

De manière générale, l'environnement reste positif grâce à la bonne tenue des places boursières mondiales, à l'abondance de liquidités dans les circuits financiers et aux politiques toujours accommodantes des banques centrales dont le dernier exemple en date est la Banque centrale d'Australie qui vient d'abaisser son taux directeur.

Les investisseurs ont également été soutenus mardi par deux nouvelles encourageantes: un bon chiffre macroéconomique allemand et le retour sur le marché de la dette à long terme du Portugal. L'Allemagne a annoncé une bonne surprise en faisant état d'une hausse de ses commandes à l'industrie ressorties en mars bien meilleures qu'attendu.

Europe : Société Générale - Commerzbank

Aux actions, le secteur bancaire faisait parler de lui positivement avec une série de bons chiffres.

Société Générale s'adjugeait plus de 5% après l'annonce d'un nouveau plan d'économies censé doper sa rentabilité après un premier trimestre difficile.

Crédit Agricole a pour sa part redressé ses comptes au premier trimestre après une période noire ponctuée entre autre de la vente de ses branches grecques pour un euro symbolique.

Et, Commerzbank a fait état d'une perte moins importante que prévu. Cette perte nette se monte à 94 millions d'euros contre un bénéfice net de 355 millions un an plus tôt. Soulignons que cette perte est le fruit de charges pour restructuration d'un montant de 493 millions d'euros qui ne devraient pas se répéter à l'avenir.

Europe : Carlsberg - Alstom

Par ailleurs, le brasseur danois Carlsberg gagnait des points après la publication de résultats satisfaisants.

A contre-courant, Alstom reculait nettement après avoir abaissé ses prévisions en raison des conditions économiques " dégradées " et l'environnement concurrentiel " difficile ".

Bruxelles : Solvay - Belgacom

A la Bourse de Bruxelles, Solvay affichait de loin la plus forte hausse de l'indice Bel 20 après avoir annoncé le regroupement de ses activités de chloro-vinyles en Europe avec celle d'INEOS au sein d'une coentreprise détenue à parité. Cette alliance devrait aboutir à la création d'un producteur de PVC (polychlorure de vinyle) qui se classerait parmi les trois premiers acteurs mondiaux.

Toutes les valeurs du Bel 20 ne voguaient toutefois pas en territoire positif, c'était entre autre le cas de Belgacom qui fermait la marche de l'indice.

Bruxelles : IRIS - MDxHealth

Hors indice, IRIS était à la fête alors que Canon revient à la charge et réitère son offre aux même conditions pour faire son acquisition. Le prix proposé par le groupe japonais qui détient déjà plus de 94% des parts d'IRIS est de 44,50 euros.

MDxHealth fait par contre la soupe à la grimace ce mardi malgré de bons chiffres de ventes et une augmentation de ses revenus de 51%. Le groupe biotechnologique a néanmoins aggravé ses pertes par rapport à l'année dernière à 2,9 millions d'euros.

Etats-Unis

La Bourse de New York, qui a enregistré de nouveaux records la veille, poursuivait son avancée en début de séance mardi, aidée par un coup de pouce de la banque centrale australienne et un bon indicateur européen. La banque centrale australienne a réduit son taux d'intérêt directeur de 25 points de base à 2,75%, un niveau jamais atteint jusqu'à présent.

Nos partenaires