Des fruits et légumes trop chers en Bourse

13/04/15 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Moneytalk

En confirmant leur fusion, Greenyard Foods, Univeg et Peatinvest donnent naissance à un nouveau leader mondial des fruits et légumes. Les analystes restent prudents malgré l'intérêt stratégique de l'opération, le titre s'étant déjà envolé de 45% en 3 mois.

Des fruits et légumes trop chers en Bourse

© Thinkstock

Un géant des fruits et légumes

Les analystes de Petercam insistent sur la taille du nouveau groupe qui affichera un chiffre d'affaires de 3,7 milliards et sera présent dans les fruits et légumes frais, surgelés et en conserve. Ils évaluent également la capitalisation boursière à 750 millions. L'excédent brut d'exploitation (ebitda) combiné ressort aux alentours de 140 millions selon les prévisions pour l'exercice clos fin mars de Greenyard Foods. Le profit net devrait osciller aux environs de 28 millions, soit un rapport cours/bénéfices de 26.

Trop cher au cours actuel

En fusionnant, les 3 groupes devraient évidemment dégager des synergies, que cela soit en termes d'approvisionnement ou de distribution. Mais cela ne suffit pas à compenser la valorisation tendue selon Guy Sips. L'analyste de KBC Securities maintient son conseil à conserver et son objectif de cours à 15 euros, sensiblement inférieur au cours actuel de 18 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires