Des marchés plutôt attentistes

29/04/14 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient hésitants à la mi-séance, les investisseurs attendant plusieurs échéances importantes dont les critères des tests de résistance des banques européennes cette après-midi et le verdict de la Fed demain soir.

Des marchés plutôt attentistes

© REUTERS

Au niveau économique, la croissance a légèrement déçu au Royaume-Uni, le PIB ayant progressé de 0,8% au premier trimestre contre un consensus de 0,9%.

Europe : Deutsche Bank - Banco Santander

Deutsche Bank et Banco Santander ont fait mieux que prévu au cours des 3 premiers mois de l'année. La première banque allemand a ainsi limité la casse, son bénéfice chutant de 34% à 1,1 milliard contre un consensus de 1 milliard.

Banco Santander a annoncé une hausse de 1,2 à 1,3 milliard de son bénéfice alors que les analystes prévoyaient un résultat stable. La première banque espagnole a par ailleurs dévoilé un projet de rachat des minoritaires de sa division brésilienne pour 4,7 milliards en actions.

Europe : Orange - Sanofi

À Paris, Orange était plébiscité alors que l'opérateur est parvenu à légèrement améliorer ses marges au premier trimestre et a confirmé ses objectifs annuels.

Les chiffres de Sanofi ont par contre déçu, le groupe pharmaceutique ayant annoncé un recul de 3% de son bénéfice ajusté par action à 1,17 euro au premier trimestre contre un consensus de 1,20 euro.

Bruxelles : Belgacom - Umicore

Au sein du Bel20, Belgacom se distinguait, soutenu par les bons résultats d'Orange en France.

Umicore chutait lourdement après avoir abaissé sa prévision de bénéfice opérationnel pour 2014 à entre 250 et 280 millions en raison de la baisse du prix des métaux précieux.

Bruxelles : GBL - Mobistar

GBL était également à la peine alors que la holding a annoncé à la fin de l'année dernière détenir plus de 5% d'Umicore. GBL souffrait toutefois surtout du détachement du coupon annuel de 2,72 euros brut par action, sa participation dans Umicore ne représentant qu'entre 1% et 2% de sa valeur intrinsèque.

Mobistar progressait alors que le patron d'Orange, actionnaire majoritaire de l'opérateur mobile, a indiqué que le groupe pourrait agir très vite en cas d'opportunité ou menace en Belgique notamment.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont connu séance volatile ce lundi, les craintes liées à l'Ukraine étant compensées par l'annonce d'un rebond des promesses de vente hypothécaires.

Nos partenaires