EADS restructure son pôle défense

10/12/13 à 23:16 - Mise à jour à 23:16

Source: Moneytalk

Partagé entre Airbus qui plane sur le boum des ventes d'avions civils et les économies budgétaires des gouvernements dans la défense, EADS est contraint de lourdement restructurer.

EADS restructure son pôle défense

EADS a confirmé les informations de presse concernant une restructuration des activités défenses et spatiales. Ces dernières seront regroupées au sein d'un même pôle afin de rationaliser les structures, ce qui provoquera la suppression de 5800 emplois.

D'un point de vue économique, cette décision est implacable, EADS subissant les cures d'austérité des gouvernements occidentaux qui réduisent les budgets alloués à la défense. Lockheed Martin ou BAE Systems ont ainsi déjà annoncés des plans de restructuration. Évidemment, les États actionnaires (France et Allemagne) ne voient pas cette restructuration d'un bon oeil bien que nécessaire. EADS précise par ailleurs que cela ne scelle pas le sort de ses activités de défense malgré le climat peu porteur et le projet de fusion avorté avec BAE Systems, premier groupe de défense européen. L'objectif demeure de faire évoluer EADS vers un modèle intégré comme Boeing.

Dans l'aviation civile, Airbus engrange par contre les commandes (1314 à fin novembre contre un objectif annuel initial d'à peine 600) et a même repris le leadership à Boeing dans le domaine. Le groupe profite surtout du développement de nouvelles compagnies dans le low cost mais aussi dans les Émirats.

Cédric Boitte

Nos partenaires