Elia, " La " valeur refuge

22/06/12 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Moneytalk

Durant les périodes agitées en Bourse, Elia a tendance à évoluer inversement aux marchés, parvenant à profiter de son profil ultra défensif lors des séances rouge vif. Le gestionnaire de réseaux électriques affiche ainsi une hausse de plus de 20% en deux ans.

Elia, " La " valeur refuge

© Getty Images/Hemera

Elia est le gestionnaire du réseau électrique haute tension en Belgique où il bénéficie d'une situation de monopole. En contrepartie de ce monopole, le groupe doit accepter de négocier des tarifs équitables avec la CREG. Une nouvelle grille tarifaire a ainsi été négociée pour la période 2012-2015. A noter qu'un des éléments entrant en considération est le taux des obligations publiques belges, le groupe profite donc d'éventuelles tensions sur la dette belge.

Par ailleurs, Elia est également actif en Allemagne de l'Est depuis le rachat d'une majorité du capital (60%) de 50Hertz. Cette reprise lui a permis de se hisser dans le top 5 des gestionnaires de réseaux européens avec 29 millions de personnes desservies. Au niveau stratégique, 50Hertz offre à Elia un accès aux parcs éoliens offshore allemands, une donnée non négligeable à l'heure où se construit (progressivement) un réseau européen des énergies renouvelables.

Enfin, nous pouvons noter que le prix obtenu était tout à fait raisonnable, vu que Vattenfall était obligé de vendre, et que la rentabilité de 50 Hertz était loin des standards de Elia, ce qui offre un important potentiel d'amélioration.

Elia a donc ajouté un potentiel de croissance à côté de ses revenus récurrents et prévisibles en Belgique, ce qui a été salué en Bourse. Malgré la hausse de plus de 20% du titre depuis 2 ans, le rendement de dividende brut atteint toujours 4,8% brut (dividende de 1,47 euro brut pour 2011), ce qui reste tout à fait respectable au vu des taux d'intérêt actuels et du profil très défensif d'Elia.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires