En baisse malgré les fusions

19/05/14 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient à la mi-séance, les opérations de fusion et acquisition ne suffisant pas à redresser la tendance des derniers jours.

En baisse malgré les fusions

© REUTERS

La principale opération annoncée ce lundi est le rachat de DirecTV par AT&T aux États-Unis pour 48,5 milliards de dollars.

Europe : AstraZeneca - Pfizer

AstraZeneca et Pfizer n'ont par contre pas su trouver un terrain d'entente, le management du groupe britannique ayant rejeté la dernière offre du géant américain à 55 livres par action, soit près de 70 milliards de livres (85 milliards d'euros).

Europe : Deutsche Bank - Ryanair

À Francfort, Deutsche Bank a annoncé une levée de fonds de 8 milliards par le biais de 2 augmentations de capital. La première de 1,75 milliard est réalisée auprès d'une holding d'un membre de la famille princière du Qatar. La seconde de 6,3 milliards sera ouverte à tous les actionnaires.

Ryanair se distinguait malgré une baisse de 8% de son bénéfice au cours de l'exercice écoulé à 523 millions. La première compagnie low cost européenne table toutefois sur un net rebond au cours de cet exercice à entre 580 et 620 millions.

Bruxelles : D'Ieteren - Cofinimmo

D'Ieteren rebondissait après sa chute de vendredi dans le sillage d'un avertissement sur résultats.

Cofinimmo plongeait à la suite du détachement du coupon donnant droit au dividende annuel de 6 euros brut par action.

Bruxelles : Bekaert - Nyrstar

Bekaert était bien orienté après une semaine pénible.

Hors indice, Nyrstar connaissait une nouvelle séance difficile après l'annonce du relèvement du coût de transformation de son site de Port Pirie.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en légère hausse vendredi, les marchés parvenant à renverser la baisse du début de séance après l'annonce d'une baisse surprise du moral des consommateurs aux États-Unis.

Nos partenaires